Australie : un policier étrangle une femme car elle “ne porte pas de masque” (VIDÉO CHOC)

Une vidéo est devenue virale en Australie. On y voit une femme se faisant arrêter avec violence par deux policiers de la ville de Melbourne (région de Victoria). Cette scène a même été qualifée de “dramatique” par le journal australien 7news. Ces derniers l’ont plaquée contre le mur avec force alors que cette dernière, comme on l’entend sur la vidéo, criait «Vous m’étouffez». Une vidéo qui en dit long, dans ce pays aussi, sur les violences policières. Les faits ont lieu lundi 10 août.

La police de Victoria a été amenée à réagir après la diffusion d’une vidéo sur internet montrant une femme arrêtée pour ne pas porter de masque dans une rue de Melbourne. Cette vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux. Dans la vidéo, la jeune femme a été approchée par deux policiers. La police a confirmé que la femme avait été arrêtée après avoir «refusé de fournir une pièce d’identité pour avoir enfreint les instructions du directeur de la santé». Il y aurait en effet une augmentation des cas de covid dans la région en question.

Au départ de la vidéo, on ne voit qu’un seul policier. Pendant que la femme crie sa détresse, l’agent ne la lâche pas et la tire sur le trottoir. La raison officielle est le non port du masque. “He’s fucking throating me ! He’s Throating me !” (“Il m’étrangle !” en français), crie alors la femme. Elle se débat et l’agent de police en question la tient alors avec plus de force encore.

Pour se défendre, la personne interpellée et violentée a mis un coup de pied à une collègue du policier qui tentait aussi de s’approcher d’elle. Sans qu’on n’en comprenne la raison, le premier policier a mis par terre la femme, alors qu’elle l’injuriait toujours et demandait ce qu’il lui faisait.

La personne qui filme s’interpose

La personne qui filme la scène s’est alors élevé contre les façons de faire. “Vous la maitraitez“, a-t-il dit. “Un homme sur une femme, ça ne se fait pas“, a-t-il ajouté juste après. Ce témoin a alors élevé le ton envers les deux policiers : “Vous êtes sérieux ? Tout ça parce qu’elle ne porte pas de masque ? Vous êtes sérieux ??!

Finalement, la police a déclaré que la femme “a été libérée sous caution et qu’elle devra comparaître au tribunal à une date ultérieure. L’arrestation a été renvoyée au commandement des normes professionnelles pour examen des faits“.

La version de la police n’a pas sembler avoir convaincu les réseaux sociaux qui se sont davantage concentrés sur le comportement pour le moins non approprié et démesuré. Cet acte de la police rappelle celui de George Floyd qui lui avait soi-disant été suspecté d’avoir utilisé de la fausse monnaie dans un magasin et qui avait été arrêté d’une façon similaire… et qui en était décédé.

En 2018, cette même police en Australie avait aussi violentée un homme devant sa maison, l’avait humilié avec un tuyau d’arrosage et filmé la scène (vidéo ci-dessous).

ABC News Australia – D.