La France a-t-elle un souci avec le voile islamique contrairement aux autres pays ? “Oui, en partie” (VIDEO)

“Oui, le voile est d’une certaine manière une obsession française”. C’est ce qu’affirme dans une vidéo d’il y a un an, en octobre 2019, et développe Philippe Portier, directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Etudes. Ce dernier, dans une vidéo réalisé par France Culture, il revient sur cette question du voile islamique.

Il dit : “Dans quelques autres pays, on fait surtout des lois sur le voile intégral mais pas sur le simple port du voile”. Philippe Portier explique en outre que, depuis la Révolution Française, “l’Unité n’accepte pas la multitude. Elle se construit par l’homogénéité du corps social et par la marginalisation des différences”. C’est typiquement français, explique-t-il en citant le révolutionnaire André Chénier.

Ce débat faisait rage aussi fin 2019 comme l’atteste cette vidéo.

Des exemples récents

Dans cette vidéo, au début, on voit bien sûr Julien Odoul (du Rassemblement National) demander qu’une femme voilée soit sortie d’une enceinte qu’il estime républicaine. Un autre homme politique s’était insurgé, comme on le voit aussi dans la vidéo ci-dessus, qu’une femme voilée puisse accompagner des enfants lors des sorties scolaires et avait qualifié leur façon de s’habiller de déguisement “d’Halloween”. Bien d’autres cas similaires peuvent être cités, jusqu’au plus récent avec Gérald Darmanin, qui s’était attaqué à un autre pan de la religion musulmane : la nourriture halal dans les supermarchés. Sans parler des forces de l’ordre qui patrouillaient en été sur les plages et qui verbalisaient tout simplement les femmes portant un foulard. On s’était demandé à l’époque : “est-ce cela la laïcité à la française ?”.

On peut citer au sein de la société civile un exemple très récent de ce refus de pluralité du corps social avec ce qui s’est passé au magasin Vival dans le sud de la France, à Nîmes. Un gérant avait affiché sur une feuille à l’entrée qu’il refuserait dorénavant les femmes voilées dans son magasin. ODP news avait traité le sujet.

Il semblerait qu’il s’agit bien d’une obsession française.