Belgique : un policier en patrouille frappe de coups de poings un jeune au sol, “comme un bagarreur” (VIDEO)

Nous ignorons à ce stade si la vidéo est récente ou non. Elle est toutefois symbolique des dérives de la police qui peuvent avoir lieu et des violences commises par certains de leurs représentants. Cette scène parle d’elle-même. Elle a eu lieu en Belgique. On y voit, dans une rue commerçante, une patrouille de policiers procéder à des arrestations de jeunes (pour un motif non identifié, d’après les images vidéos postées sur internet).

On y voit néanmoins, et c’est ce bien là ce qui a choqué la communauté du net, un policier administrer une série de coups de poings avec force, comme s’il était “dans une bagarre” (ce qui rappelle par ailleurs les mots récents du ministre de l’Intérieur belge, Pieter De Crem, qui avait déclaré ce août : “Il faudrait interdire les plages aux bagarreurs”, comme nous en avons parlé dans un précédent article).

Un des jeunes, dans cette rue, tenu par deux policiers, s’est fait attraper. Il a été mis au sol et immobilisé. Un autre, un peu plus loin, s’est lui aussi fait attraper… mais il a eu droit, pour sa part, à un traitement beaucoup plus violent. Il a reçu une série de coups de poings en série, alors qu’il était en train de crier et de gigoter pour que ça s’arrête. Le policier, plutôt jeune, semblait dans une rage incontrôlable qu’il devait assouvir. Toutefois, quand l’homme à la caméra s’est approché, il a cessé de le frapper et fait mine de le tenir simplement. Puis ses collègues sont venus arrêter le jeune homme qui avait reçu les coups.

L’homme qui filme s’adresse en français aux policiers, il semblerait que la vidéo vienne donc du sud du pays. Nous ne savons pas à ce stade si des poursuites judiciaires ont été entamées contre ces représentants des forces de l’ordre.

La vidéo ci-dessous est assez interpellante.

Les commentaires indignés sur les réseaux sociaux ont été immédiats. On a pu y lire, notamment : “Il faut dénoncé ces flics qui se prennent pour des cowboys ! Ou sont les politiciens pour qui on vote ?! Ou est la justice ?! Combien de temps allons nous subir ces injustices ?! Nos jeunes se font humilier et personne ne bouge ! Après on s’étonne que ils finissent par se rebeller ?!!!” ou encore : “Lamatable …. c est eux qui doivent ns protéger….

Dans un climat où la police est assez critiquée pour son comportement envers les jeunes “issus de l’immigration” et son deux poids deux mesures (et du potentiel racisme), comme cela a été pointé du doigt par certains avec l’épisode de Blankenberge, cet événement qu’il soit plus ancien ou postérieur, ne participera certainement pas à apaiser la situation.