Belgique : interdiction d’aller à la mer ? des familles s’organisent pour se rafraîchir de la chaleur (PHOTOS)

Depuis quelques jours, les autorités des villes de la côte belge ont décidé de sévir et de potentiellement refuser à des gens l’accès aux plages et à la mer, en cas de surnombre (notamment pour des raisons de santé publique mais aussi, ont-ils précisé, suite aux incidents qui ont eu lieu récemment sur les plages, notamment à Blankenberge). Qu’à cela ne tienne, des habitants de Molenbeek (ouest de Bruxelles, Belgique) ont trouvé une autre solution : la piscine de quartier. C’était le 9 août. Et elle a eu du succès.

Sur les réseaux sociaux, ce 9 août, on a pu lire d’internautes ayant commenté l’événement de : “Aujourd’hui, ′′notre mer′′ est bannie pour les enfants, les jeunes et les familles des quartiers populaires”. Ainsi, donc, des habitants de la commune de Molenbeek, quartier populaire de Bruxelles, ont pris les devants et ont construits à la force de leur main, sous la chaleur écrasante, une piscine pour les plus jeunes, afin qu’ils puissent quand même un peu se rafraîchir.

Et voyez comment c’est encore les gens des quartiers, ici à Bruxelles, qui s’assurent ensemble que les enfants puissent jouer, faire du vélo, profiter. Ensemble avec leurs parents. Ceci dans le picardstraat à Molenbeek. Ils ont pris la rue et construit leur stand“, a-t-il également commenté sur internet.

Le motif du covid, pas crédible pour certains internautes

“Bien que cette semaine, vous pouvez lire partout que le corona se propage précisément dans les quartiers, car les familles vivent enfermées dans de petits appartements, peu de ventilation, chaud, pas de jardin”

Nous ferons de même cette semaine dans le quartier du logement social Rempart des Moines (les 5 blocs). Si la ville ne le fait pas, nous le ferons, avec les résidents, avec les enfants.

Un responsable de Bruxelles interpellé

Bonjour Khalid Zian, [Échevin du Logement, du Patrimoine public et de l’Égalité des chances de la Ville de Bruxelles – ndlr] navires d’hébergement, le soleil brille pour tout le monde, mais tout le monde n’est pas égal au soleil. Est-ce qu’on reçoit de l’aide dans notre dos ? Avec l’argent de la vente de l’océade, la seule piscine ouverte de Bruxelles… On prend le large au quartier“, a écrit Riet Dhont, militante politique sur sa page Facebook.

Pour beaucoup, la situation semble être problématique et trop peu d’initiatives ont été prises, malgré la canicule, et en particulier dans les quartiers populaires, dont Molenbeek.