France : ils découvrent un enfant enfermé dans une voiture par 30°, ils brisent la vitre

La découverte qu’ont faite ces deux agents de La Chapelle-Saint-Luc, juste à côté de la ville de Troyes en France, en a choqué plus d’un sur la toile, d’après les commentaires qui ont pu être écrits ici ou là. En effet, alors qu’ils faisaient une ronde habituelle dans le centre commercial, pour voir si tout se passe bien, ils ont été alerté par un client qui leur a montré un enfant de 4 ans, dans une voiture garée en plein soleil, enfermé à l’intérieur. Ils n’ont eu d’autre choix que de casser la vitre pour sortir le jeune garçon de là. L’issue aurait pu être fatale, avec 30° à l’extérieur, et donc bien plus à l’intérieur du véhicule.

“C’est la première fois que les deux jeunes agents de sécurité de Carrefour au centre commercial L’Escapade, à La Chapelle-Saint-Luc, sont confrontés à pareil cas”, ont-ils confié pour expliquer la scène. Un enfant avait été laissé dans une voiture garée sur le parking extérieur, en plein soleil et par temps de canicule. Un risque fou. Pourtant souvent répété, le message n’était pas parvenu jusqu’à cette mère de famille. L’issue aurait pu être fatale.

C’était ce mercredi 5 août dans l’après-midi. Un client du centre commercial, qui marchait sur ce parking, a constaté la présence d’un enfant seul, dans une voiture, en plein soleil, par plus de 30 ºC.

Forcés de briser la vitre

Le client qui a repéré l’enfant a déclaré : “la vitre arrière était entrouverte, mais de quelques millimètres à peine, et ne permettait pas à l’air, de toute manière très chaud, de circuler“. Effaré, il est entré dans le centre commercial et se dirige aussitôt vers les deux agents de sécurité. Nathan, l’un d’eux, a tenté de forcer l’ouverture de la vitre. Sans succès. « Nous avons dû alors briser la vitre », explique-t-il. Son collège, Yacoub, l’a rejoint et les deux jeunes hommes sortent le petit garçon de 4 ans du véhicule avant de le conduire à l’entrée du magasin Carrefour, à proximité d’un rayon réfrigéré. « Il était bouillant », poursuit l’agent Nathan.

Heureusement, la température de l’enfant baisse rapidement. Sauvé au bon moment. Il sera toutefois transporté à l’hôpital par les pompiers.

La mère, qui a ensuite rejoint la voiture, expliquera qu’elle ne l’avait laissé que quelques minutes pour retirer de l’argent au distributeur, pensant que la personne qui l’accompagnait s’occuperait de l’enfant. Cela n’a pas été le cas, au grand dam de l’enfant… qui heureusement s’en est tiré in extremis. Un drame a été évité.

Il faut rappeler que ce genre de cas, d’enfants mourant dans des voitures à cause de la chaleur est une chose qui arrive régulièrement. Nous ne le répéterons jamais assez : ne laissez pas vos enfants dans une voiture, cela peut leur coûter la vie.