Securail : “S’il y a eu racisme, ce n’est pas acceptable”, dit le porte-parole de la SNCB (VIDÉO)

L’équipe d’ODP news a contacté la SNCB au sujet du comportement des agents Securail et de leur tentative d’empêcher une femme de filmer une scène potentiellement violente. Un des deux porte-paroles francophones de la société de chemins de fer belge a pu être joint par téléphone. Il a déclaré n’avoir pas eu connaissance de ces faits qui se sont déroulés sur un quai de la gare de Leuven. Toutefois, au téléphone toujours, il a précisé “prendre bonne note de nos déclarations” mais qu’il allait dans un premier temps s’informer davantage sur cet incident qui implique des agents de Securail.

Il a rappelé, dans un discours de presse standard, que la SNCB est une “société inclusive”. Et il précise que “tout acte touchant au racisme est inacceptable“. Mais comme le porte-parole ne connait pas les faits en profondeur, il va enquêter sur les raisons pour lesquelles les agents en question de Securail de Leuven ont agi de la sorte. Il vérifiera aussi “quel en a été l’élément déclencheur”.

Pour conclure, avant d’en savoir plus et de communiquer officiellement sur cette affaire dont une vidéo circule sur internet, le porte-parole a dit que “chaque personne victime de racisme peut contacter la SNCB pour le signaler“. Sa première réaction : “si les faits sont avérés, ce n’est pas acceptable“.

Plus d’informations viendront de la SNCB au plus vite, a déclaré le porte-parole.

D’autres incidents avec Securail avaient déjà eu lieu ces derniers temps, tels que celui-ci, sur un citoyen anglais à la gare du midi à Bruxelles.