“Help me, help me !” sont les premiers mots de la victime d’une arrestation “style George Floyd” (VIDÉO)

Une fois n’est pas coutume, un homme, appartenant manifestement à la communauté afro-américaine, a été victime d’une arrestation musclée, et de violence policière. C’était à la fin de ce mois de juin dans la ville de Compton, en Californie. D’abord deux policiers l’ont immobilisés au sol, les mains d’un policier pressées sur son cou tandis que l’autre faisait pression sur un de ses bras. Un troisième, arrivé quelques secondes plus tard, s’est assis sur la jambe de l’homme couché au sol, et qui ne pouvait plus bouger du tout. Au début de la vidéo, on l’entend crier “Help me ! Help me !”. Les policiers, eux, n’ont eu de cesse de donner des ordres.

Ces images font immédiatement penser à l’affaire George Floyd, qui est décédé dans des circonstances similaires, étouffé par quatre policiers qui ont été licenciés et mis en prison (avant d’être libéré pour certains).

Un citoyen américain a sorti son téléphone portable et a filmé la scène. Cela n’a pas plu aux policiers qui étaient en action. L’un d’eux a dit à l’homme qui filmait : “”Back up !”, jugeant qu’il s’approchait trop près. Pendant ce temps, l’homme arrêté au sol a crié à plusieurs reprises : “I can’t breathe !”.

“Je ne vois jamais d’homme blanc traité comme ça”

Ensuite, au son des sirènes des voitures, une dizaine de policiers sont arrivées en renfort. Ils sont venus pour menotter l’homme au motif qu’il aurait eu du cannabis sur lui. Un autre policier, parmi ceux venus par la suite, a fait éloigner l’homme qui filmait en disant que l’interpellé pouvait n’avait pas de problème pour respirer. L’homme filmait lui a répondu : “Comment le savez-vous ? vous êtes médecin ?” et il n’a plus pu s’approcher à proximité de la victime. La rue était totalement bouclée par des policiers. “Je ne vois jamais d’homme blanc traité comme ça”, a également dit l’homme à la caméra, à présent à distance.

La vidéo a fait scandale sur les réseaux sociaux, dans ce contexte difficile en Amérique du fait de la mort de George Floyd, qui a été l’étincelle de trop pour la communauté afro-américaine, qui subit des violences policières constantes et le fait savoir régulièrement, à chaque victime.

Capture d’écran de l’arrestation de l’homme qui doit faire face à une dizaine de policiers – D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *