Black Lives Matter : un couple blanc a pointé des armes à feu sur les manifestants (VIDÉO)

Ce dimanche 28 juin à Saint-Louis, dans l’Etat du Missouri avait lieu une manifestation du mouvement Black Lives Matter. Lorsqu’ils sont passé à proximité d’une maison qui se trouvait sur le tracé de la manifestation, un homme et une femme (blanc-he-s) sont sortis armés “pour défendre sa propriété”, selon le média RTL. La manifestation était pourtant pacifique. Il s’agirait de Mark et Patricia McCloskey, deux avocats.

Les 300 manifestants présents, lorsqu’ils traversaient un quartier assez chic de la ville et se dirigeaient vers la maison du maire, ont été bien surpris. En effet, ils se sont retrouvés face à un couple armé. En effet, un homme et une femme sont sortis de leur domicile, armes à la main, pour éloigner les marcheurs qu’ils estimaient se trouver “trop près de leur maison”.

L’homme avait en main une arme semi-automatique, toujours à pieds nus sur son porche, n’ayant pas eu manifestement le temps de mettre ses chaussures, tandis que la femme tenait un pistolet manifestants les ont filmés et les vidéos ont circulés sur les réseaux sociaux. Dans l’une des vidéos, on voit l’Américaine marcher dans la pelouse devant sa maison et pointer son arme en direction des marcheurs.

Une pétition signée par 40.000 personnes pour la démission de la maire

D’après la chaine américaine NBC News, la manifestation demandait la démission de la maire de Saint-Louis (Missouri), Lyda Krewson. En effet, la maire aurait divulgué les noms et adresses des résidents qui avaient suggéré de supprimer le service de police (dans le cadre des protestations sous la bannière Black Lives Matter). Cela avait scandalisé une part de la population de Saint-Louis et d’ailleurs.

Krewson s’est par la suite excusée et a retiré ces informations, mais c’était trop tard. Une pétition exigeant sa démission avait récolté déjà plus de 40.000 signatures. Selon les dires de NBC News, plusieurs manifestants auraient endommagé les portails de certaines propriétés du quartier. La manifestation avait pourtant pour objectif d’être pacifique.

Image
Le couple présentant ses armes aux manifestants pacifiques – D.