USA : un jeune violoncelliste afro-américain tué en plein pendant les manifestations Black Lives Matter

Le violoncelliste de 18 ans Mouhamed Cisse a été abattu par balles dans la nuit du 31 mai au 1er juin, près de chez lui, à Philadelphie, en marge d’une manifestation anti-racisme dans la ville. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du meurtre. Cela a eu lieu quelques jours seulement après la mort de George Floyd qui a ébranlé la société civile américaine, au cris de “Black Lives Matter”, en cette fin de mois de mai et au début du mois de juin.

La famille est en deuil depuis lors. « Je suis dévastée, je ne peux plus dormir. Je prie pour mon fils Mouhamed », a confié péniblement, Manance Cisse, mère de la victime, à la presse américaine.

Il était accompagné d’un garçon de 17 ans, blessé à la main.

Le monde de la musique affecté

En proie à la sidération à l’annonce de la terrible nouvelle, le monde de la musique classique, et plus particulièrement le conservatoire de Philadelphie où Mouhamed Cisse avait intégré le Musicopia String Orchestra, porte également le deuil d’un instrumentiste exceptionnellement doué, qui maniait l’archet et les baguettes de sa batterie avec la même dextérité.

« Mouhamed s’était hissé au sommet de son art en très peu de temps. Il s’était définitivement imposé comme le musicien le plus talentueux de l’école », a déclaré Molly McGlone, la directrice sous le choc du programme Music and Social Change, au sein de l’Université de Pennsylvanie.

L’enquête est en cours

Selon la presse américaine, aucun suspect n’a pour l’instant été arrêté, et les circonstances du meurtre restent à élucider. Les policiers doivent notamment déterminer si sa mort est liée à la manifestation anti-racisme, Black Lives Matter, qui se tenait à Philadelphie ce soir là. Pas moins de 16 personnes ont été victimes de violences par arme à feu du dimanche 31 au lundi 1er juin et ce rien qu’à Philadelphie, a rapporté la police.

La mort de Mouhamed Cisse a soulevé une vague de réactions et d’émotion dans la ville. Élève du programme instrumental de la Philadelphia district school, il a également fait partie du programme musical et social Musicopia String Orchestra

Vendredi dernier, 100 personnes étaient présentes pour lui rendre hommage sur Zoom. Une levée de fonds a également été organisé pour venir en aide à sa famille. 

*L’image de couverture est une capture d’écran d’une image servant à l’appel au dons pour la famille de Mouhamed Cisse.