Belgique : des centaines de personnes bloquées ont été par la police en gare d’Ostende (VIDÉO)

Sur les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook on a pu voir des images qui montrent une affluence très importante à la gare d’Ostende (ville de la côte belge). Cette situation de regroupement progressif de gens dans cette gare, a été provoquée des problèmes sur le réseau ferroviaire. De ce fait, les gens ne pouvaient rejoindre leur train… et étaient bloqués par la police qui a préféré les bloquer au même endroit, oubliant la distanciation sociale obligatoire plutôt que de les laisser circuler afin que chacun puisse prendre ses distances. Des mouvements de foule ont été observés en conséquence. Vidéos.

Du fait d’un problème sur le réseau et l’impossibilité momentanée de faire partir les trains de la gare d’Ostende (Belgique, à la côte), une foule s’est constituée et a été très vite canalysée par la police. Au lieu de faire circuler les gens sur tout l’espace de la gare, la police, suivant manifestement l’ordre des autorités communales, a décidé de bloquer les gens au même endroit, derrière des barrières nadar. Une solution étrange quand on sait que la distanciation sociale est la meilleure arme contre la propagation du virus et que la SNCB elle-même, dans ses trains, invitent à se répartir dans tous les wagons pour éviter les regroupements. Que s’est-il donc passé dans l’esprit des policiers pour mettre en contact rapprocher des milliers de gens, même momentanément ? ODP news n’en a pas la réponse, actuellement.

Cela a créé des mouvements de foule et une certaine révolte parmi les gens bloqués. Certains ont couru dans toutes les directions, et d’autres passaient au-dessus des barrières nadar, en évitant d’être pris par les policiers qui semblaient débordés par la situation.

Ensuite, quand le problème a été réglé, les gens ont pu rejoindre leur train. Mais selon le bourgmestre de la ville d’Ostende, il y avait encore 1.000 personnes qui se trouvaient dans la gare après 22 heures. Ce dernier souhaite rencontrer le gouvernement fédéral afin de prévoir un soutien supplémentaire et un plan d’urgence dans ce genre de cas.

Gisteren. Station Oostende. Echt een schande!!👇

Publiée par Nathalie Decuyper sur Samedi 1 août 2020

Le bourgmestre rend responsables les voyageurs, non la gestion sur place

Bart Tommelein a par ailleurs demandé à la police d’agir plus sévèrement afin de faire respecter l’obligation du port d’un masque en ville. “Chers touristes, Ostende était une catastrophe aujourd’hui, aussi bien à la plage qu’à la gare. Vous pouvez oublier le coronavirus, mais lui ne vous oublie pas. À ce rythme on retournera très vite dans nos maisons avec un lockdown generalisé”, a-t-il réagi sur Twitter, selon 7sur7 avant de supprimer son post et d’en mettre un moins tranchant: “Cela ne fonctionnera pas comme ça, mes amis”.