France : “pas de confinement total en cas de 2ème vague de Covid-19”

Un nouveau confinement total du pays en cas de deuxième vague du coronavirus ? Le nouveau Premier ministre français Jean Castex a écarté, mercredi 8 juillet, ce choix d’option. Cela affecterait trop le pays. Ne pas reconfinemer a pour but, notamment de préserver l’économie, en privilégiant des mesures “ciblées” sur les secteurs ou les catégories de personnes concernées.

Une deuxième vague d’épidémie est possible, selon le Premier Ministre Français

Castex a déclaré dans une interview sur la chaîne BFM TV : “On ne va pas faire un éventuel reconfinement comme nous avions fait celui du mois de mars”.Et il a ajouté : “Un confinement absolu a des conséquences terribles, humaines, économiques, donc nous allons cibler”… mais il invite chacun, individuellement et collectivement, à se préparer à une deuxième vague d’épidémie.

La Guyane, zone à risque

Le nouveau Premier ministre français Jean Castex a annoncé qu’il se rendrait dimanche en Guyane, en Amérique du Sud. Ce département français (DOM-TOM) qui est frontalier du Brésil, est particulièrement touché par le virus. “En Guyane vous l’avez vu, ça se passe mal”, a dit le chef du gouvernement.

En effet, plus de 130 réservistes sanitaires sont déjà venus pour du renfort en Guyane. Ils sont “opérationnels dans les différentes structures médicales guyanaises”, a-t-il précisé.

Il faut rappeler qu’en France, le coronavirus a fait près de 30.000 morts et a poussé au confinement strict et général pendant plus de deux mois (entre mars et mai). Tout comme dans le reste de l’Europe et ailleurs dans le monde. Il est à préciser que, bien que la situation sanitaire s’améliore, certaines régions européennes (la Catalogne, qui est frontalière de l’Hexagone) ont été forcées au reconfinement du fait d’un redémarrage soudain de la propagation de la maladie.