Racisme à la police : le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem reste sur ses positions (VIDÉO)

Simon Moutquin, député fédéral à la Chambre des représentants depuis mai 2019, a posé une question au ministre de l’intérieur, Pieter De Crem, sur les violences policières à caractère raciste. C’était lors d’une séance au parlement fédéral qu’il faisait à travers une vidéo (Covid-19 oblige) qu’il a posté sur les réseaux sociaux. Il y a évoqué la violence qu’a subie la députée Herzberger-Fofana à Bruxelles.

En effet, le 17 juin dernier, l’eurodéputée Madame Herzberger-Fofana a été victime de violences et d’actes à tendance raciste de la part d’agent de police à Bruxelles. ODP news avait traité le sujet.

Et ce n’est pas tout.“Quelques jours plus tôt, le Ministre de la Justice, Koen Geens, avait déclaré que les plaintes contre la police pour ces faits de violence venaient de ce qu’il avait appelé des “groupes criminels“”, a également souligné sur Facebook le député Ecolo Simon Moutquin, précisant ainsi que le ministre de l’Intérieur n’est pas leu seul à ne pas voir le problème des violences policières.

🗣Question au Ministre de l'intérieur, Peter De Crem, sur les violences policières à caractère racisteLe 17 juin dernier, l'euro députée Madame Herzberger-Fofana a été victime de violences et d'actes à tendance raciste de la part d'agent de police à Bruxelles jours avant, le Ministre de la Justice déclarait que les plaintes contre la police pour ces faits étaient l'oeuvre de " groupes criminels" 😑Incroyable, le Ministre ne répond à aucune de mes questions et ne retire pas ses propos malgré que je lui cite des rapports d'organisations reconnues qui prouvent l'existence de violences spécifiques à caractère raciste ( Amnesty International Belgique francophone, Médecin du monde, etc) Une posture électoraliste catastrophique qui empêche une transparence nécéssaire et qui plonge le gouvernement dans un déni de la situation. Même la France de Macron a reconnu ce problème ! Bien entendu l'immense majorité des policiers font bien leur travail, mais pour reprendre les propos de Francois Gemenne " Si 1 % des pilotes d'une compagnie aérienne ne savent pas voler, vous ne prenez pas cette compagnie" ( Désolé pour le débit de parole dans la vidéo conséquent de mon énervement)

Publiée par Simon Moutquin sur Lundi 6 juillet 2020

Pieter De Crem n’a pas répondu au député

“Incroyable, le Ministre ne répond à aucune de mes questions”, a déclaré le député Simon Moutquin au Parlement. Il ajoute à propos du ministre l’Intérieur Pieter De Crem : “Il ne retire pas ses propos malgré que je lui cite des rapports d’organisations reconnues qui prouvent l’existence de violences spécifiques à caractère raciste”. Et Simon Moutquin cite Amnesty International Belgique francophone et Médecin du monde.

Il ne fait aucun doute pour le député ECOLO qu’il s’agit d’une “posture électoraliste catastrophique qui empêche une transparence nécéssaire et qui plonge le gouvernement dans un déni de la situation” et ajoute que même le gouvernement de Macron a reconnu ce problème, en France.

Pas les “mêmes valeurs que nous” : De Crem joue-t-il à Trump ?

Il y avait eu des mouvements de grogne, suite au décès du jeune Adil, mort suite à une course poursuite avec la police à Anderlecht. Cela a été qualifié par la RTBF notamment d'”émeutes. Cela avait fait sortir Pieter De Crem de ses gonds et il avait déclaré qu’il s’agissait de “jeunes gens qui ne peuvent pas fonctionner selon nos normes et valeurs”.

Ces propos peuvent faire penser à ceux du président américain, Donald Trump, qui avait sous-entendu, d’après ce qu’en a rapporté le site Phonandroid, que les “mexicains étaient des violeurs“. Il s’agit d’un glissement que n’a pas opéré Pieter De Crem mais qui suit le même raisonnement de pensée.

Qu’a voulu dire le ministre De Crem en disant que les jeunes d’Anderlecht non pas les “mêmes valeurs que nous” ? Et question sous-jacente: le CD&V est-il en train de prendre un tournant à droite, voyant les scores du Vlaams Belang et de la NV-A ? Court-il après les voix de la droite extrême en négligeant les valeurs humanistes de son parti ?