Brésil : Jair Bolsonaro a annoncé avoir attrapé le coronavirus

Jair Bolsonaro, le président brésilien, n’avait eu de cesse de ne pas respecter les gestes barrières pour éviter la propagation du coronavirus dans la population. Il l’a annoncé ce mardi 7 juillet avoir été testé positif au Covid-19, d’après une information de France Info.

En effet, la veille, le 6 juillet, il avait dit à CNN Brésil qu’il présentait certains symptômes et qu’il s’était soumis à un test. D’après la presse locale relayée par France Info, Jair Bolsonaro, 65 ans, a annulé, pour toute la semaine, les activités qu’il avait prévues, ainsi que les rendez-vous officiels ou non.

Le président d’extrême-droite, depuis le début de la pandémie, n’a de cesse de minimiser la maladie. Il a d’ailleurs participé à plusieurs événements publics sans porter son masque, tout en critiquant les mesures d’isolement mises en œuvre dans plusieurs Etats, semblant ne pas se soucier que le Brésil était le pays le plus touché par la pandémie, derrière les Etats-Unis, avec à ce jour 65 487 décès parmi 1,6 million de cas de Covid.

Son “je m’en-foutisme” ne l’a pas mis à l’abri du virus

La chaîne CNN Brésil a fait savoir que le président, était très sceptique quant à la pandémie de Covid-19… mais qu’il avait déclaré avoir 38 °C de fièvre. Une radiographie de ses poumons avait été faite à l’hôpital des forces armées. Un communiqué de presse officiel était paru pour signaler ce qui arrivait au président Bolsonaro : “L’état de santé du président est bon actuellement et il se trouve à sa résidence”.

Par ailleurs, dans une vidéo, on voit le président portant un masque blanc, déclarant qu’il revenait tout juste de l’hôpital. Cette vidéo a été enregistrée à Brasilia, par un ympathisant. Il s’adresse souvent à la sortie de sa résidence officielle aux personnes qui l’interrogent et qui ne sont pas des opposants.

Il a dit avoir fait une “radiographie pulmonaire”. “Le poumon est propre, d’accord ? Je vais faire un test de Covid dans un petit moment, mais tout va bien”, avait-il déclaré après avoir prévenu qu’il ne pouvait pas s’approcher d’eux, trop près. Voilà que l’homme à la tête du plus grand pays d’Amérique du Sud semble avoir pris “du poil de la bête” et revu son jugement sur l’impact que peut avoir le covid… et qu’il ne s’agit pas de le prendre à la légère et à la rigolade.

– Palácio do Alvorada (Parte 1).. Mais um dos muitos links de ações do Governo do Brasil em defesa dos brasileiros, estados e municípios: https://youtu.be/mSxtJivz4PA

Publiée par Jair Messias Bolsonaro sur Mardi 7 juillet 2020