À la commune d’Ixelles, on a commémoré les 60 ans de l’indépendance du Congo

La cérémonie en hommage à l’indépendance du Congo, qui était jusqu’à lors une colonie de l’État belge a été donnée ce 30 juin. Cela a eu lieu au sein des bâtiments de maison communale d’Ixelles (Bruxelles).

On a pu y voir la première Ministre, Sophie Wilmès, qui a prononcé un discours. Était également présent le bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis. Il faut préciser qu’il est le bourgmestre où se trouve le quartier Matonge, où vit une grande communauté d’Afrique subsaharienne et principalement constituée de gens originaires du Congo, devenu Zaïre après l’indépendance et qui se nomme aujourd’hui RDC, République démocratique du Congo.
Des représentants de cette communauté, qui descend directement des anciens colonisés étaient présents. Ils ont pris le micro que leur tendait les médias. ODP news était présent et a capté l’événement en images.

Une plaque commémorative a été dévoilée par le bourgmestre d’Ixelles et la première Ministre, en présence de réprésentants de la communauté issue d’Afrique subsaharienne.

Dévoilement de la plaque comémorative – Igor Pliner
La plaque comémmorative de l’indépendance du Congo – Igor Pliner
Une partid du public de l’événement des 60 ans de l’indépendance du Congo – Igor Pliner
Un concert a eu lieu à l’extérieur – Igor Pliner

Le roi aussi s’est prononcé sur la colonisation et ses ravages

Par ailleurs, bien qu’il n’était pas présent, le roi des Belges, Philippe 1er, a pris la parole, via une lettre adressée au président de la RDC, pour dénoncer les agissements qu’avait commis en son temps, le roi Léopold II, son ancêtre direct. Il crée ainsi une rupture d’avec les précédents rois, qui n’avaient jamais évoqué ce sujet, ni la cruauté de la colonisation. Philippe l’a fait explicitement. ODP news en a fait un article, car il s’agit d’une position historiquement nouvelle.