Coronavirus : des étudiants de la Haute Ecole Francisco Ferrer de Bruxelles ont dénoncé leurs conditions d’examens

Des étudiants appartenant de la filière économique de la Haute Ecole Francisco Ferrer se sont réunis ce dimanche à 13h devant les portes de leur établissement, au centre-ville de Bruxelles, Belgique. Ils se sont élevés contre “les conditions dans lesquelles se sont déroulés leurs examens” ainsi que “le comportement autoritaire des enseignants et de la direction“. C’est ce qu’ils ont affirmé sur place et au préalable sur internet.

Les étudiants disent que les modalités ont été communiquées trop tard ou modifiées quelques jours avant, et ce, pour plusieurs examens. La durée de deux épreuves aurait également été réduite la veille de leur déroulement. C’est ce qu’on a pu apprendre.

ODP news a fait un live pour couvrir l’événement et donner la parole à ces étudiants.

🔴 LIVE Bruxelles : rassemblement des étudiants de la Haute Ecole Francisco Ferrer (HEFF)

Des étudiants appartenant de la filière économique de la Haute Ecole Francisco Ferrer se sont réunis ce dimanche à 13h devant les portes de leur établissement, au centre-ville de Bruxelles, Belgique. Ils se sont élevés contre “les conditions dans lesquelles se sont déroulés leurs examens” ainsi que “le comportement autoritaire des enseignants et de la direction“. C’est ce qu’ils ont affirmé sur place et au préalable sur internet notre article sur le sujet : https://odpnews.com/politique/2020-06-21-coronavirus-des-etudiants-de-la-haute-ecole-francisco-ferrer-de-bruxelles-ont-denonce-leurs-conditions-dexamensSoutenez-nous sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/odpnewsPayPal : https://www.paypal.com/donate/?token=nxwqiiOBQKRtIjnCeDQ4YoxAoAGkYSTNcpaOAczdS5DNAuts0X5Ght_ep_GeOtPDVutPu0&country.x=BE&locale.x=BEODP news : https://odpnews.comAbonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/c/ODPnews/?sub_confirmation=1Twitter : https://twitter.com/ODPnewsInstagram : https://www.instagram.com/ODP_news© EODP 2020 #Rassemblement #Etudiants #Bruxelles

Publiée par ODP news sur Dimanche 21 juin 2020

L’organisatrice a déclaré : “La ministre aura de nos nouvelles très prochainement (…) Nous n’en resterons pas là (…) c’est le début d’une rébellion, certes, mais pacifique, dans le but de réclamer justice et justesse”.

Un enseignement à distance compliqué pendant le confinement

En outre, l’enseignement à distance pendant le confinement ne s’est pas bien passé, ont dit les protestataires. “Plusieurs profs n’ont pas donné cours ou ont mis en ligne des grosses quantités de matière beaucoup trop tard pour pouvoir bien se préparer. Certains ont été et sont restés injoignables, mais ont persisté à mettre en place des examens impossibles à réussir.

Les étudiants ont aussi dénoncé des problèmes techniques lors des épreuves et un calendrier intenable. Ils soulignent que les taux d’échecs ont atteint, en conséquence de ces éléments, jusquà 89%. Enfin, l’accès à leurs copies aurait été reporté voire annulé dans certains cas.

Les plaignants en ont appelé à Valérie Glatigny, la ministre de l’Enseignement supérieur, pour réclamer que la note administrative (10/20) soit imposée pour tous les étudiants en échec, entre autres.