Belgique : l’interdiction du voile en Haute Ecole a fait réagir l’humoriste Abdel en Vrai

Abdel en Vrai est un humoriste belge qui travaille à présent pour AJ+ mais qui a travaillé par le passé à Tarmac, où il animait une émission qui a connu un certain succès dans un arrière décor répliquant un métro. Abdel en Vrai est aussi engagé politiquement, n’a pas sa langue dans sa poche, comme il le fait savoir régulièrement dans ses vidéos postées sur internet et qui traitent de sujets variés, tels que le racisme, l’écologie, les inégalités sociales, par exemple.

Ce 17 juin, il a publié un texte sur la nouvelle loi votée qui vise à interdire aux jeunes femmes le port du foulard dans les hautes écoles. En effet, ce 4 juin dernier, la Cour constitutionnelle avait donné raison à une haute école concernant l’interdiction du foulard en son sein. La ville de Bruxelles s’en est “réjouie”, comme on peut le lire dans son communiqué de presse.

Photo de Abdelouahid Fakir.

Un mouvement de femmes portant le foulard ne se laisse pas faire

Le mouvement #HijabisFightBack, les femmes portant le foulard disent stop aux discriminations islamophobes, après l’interdiction du port de signes religieux dans un établissement de l’enseignement supérieur. Elle déclarent être victimes d’une série de législations discriminatoires, islamophobes, et ont décidé de ne plus se laisser faire. « C’était vraiment la goutte de trop », confie Salma Faitah du collectif féministe La 5e vague. Avec deux autres plateformes engagées, Imazi Reine et Belges comme vous, elles ont décidé de « prendre les choses en main », en lançant le mouvement #HijabisFightBack pour une Belgique véritablement inclusive. « Encore une fois, on restreint l’accès aux études aux femmes qui portent le foulard. Et encore une fois, on prend une décision qui nous concerne spécifiquement et exclusivement sans prendre nos réalités en compte », accusent-elles dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux.

*La personne sur la photo de couverture sert d’illustration et ne désigne pas la protagoniste ; à droite il s’agit bien de la Haute Ecole Francisco Ferrer à Bruxelles.