France : les députés prolongent les pouvoirs exceptionnels du 1er Ministre octroyés pour la crise du Covid

Dans l’hexagone, l’état d’urgence sanitaire prend fin le 10 juillet, et toutes les mesures qui ont été prises dans ce cadre compte tenu de la situation d’urgence dont il était question et qui n’est pas encore terminée totalement, loin s’en faut. Néanmoins, chose surprenante, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture un projet de loi prorogeant jusqu’au 30 octobre certains pouvoirs exceptionnels accordés au premier ministre, et notamment celui d’interdire des manifestations.

Les députés ont adopté en majorité, ce mercredi 17 juin au cours de la soirée, le projet de loi prolongeant des mesures de l’état d’urgence sanitaire au-delà de la fin officielle de celui-ci, après le 10 juillet prochain.

Cela pose question pour les libertés publiques en France, en juge le journal Mediapart, qui déclare dans un article que “Les députés [ont voté] une drôle de sortie de l’état d’urgence sanitaire“. C’est en effet surprenant lorsqu’on sait qu’ils avaient été octroyés dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire du au coronavirus… et pas pour autre chose.