Bruxelles : de quel côté est le bourgmestre Christos Doulkeridis ?

La manifestation Black Lives Matter a eu lieu ce 7 juin et avait vu naître des violences policières a plusieurs endroits et sur plusieurs personnes, notamment celles commises sur trois membres de l’équipe d’ODP news, mais aussi le journaliste Jérémy Audouard, ce qui avait poussé l’Association des Journalistes AJP à réagir. Ou encore sur le jeune Monim, à l’abri des regards.

Le Bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis, était présent à la manifestation Black Lives Matter. Il a été aperçu par notre correspondant photographe. On le voit en discussion avec des policiers, boucliers aux poings. Ce sont des policiers de cette unité qui ont commis des violences policières, ce jour-là.

Lorsqu’ODP news a raconté les mésaventures de son équipe, le fait qu’un journaliste s’est fait frappé près de la statue de Léopold II à Bruxelles, qu’une autre se soit faite gazer et qu’une ambulance ait du venir ne semblait pas l’avoir dérangé outre mesure. Sa seule réaction fut de demander, sur Facebook, si une plainte avait été déposée.

Capture d’écran – ODP News

“Faites votre travail, Monsieur le Bourgmestre”

“Le dépôt de plainte, là n’est pas la question, en ce qui concerne M. le Bourgmestre d’Ixelles”, déclare le journaliste d’ODP qui s’est fait frapper par derrière par la police de Bruxelles-Capitale-Ixelles. Il ajoute : “Le travail du Bourgmestre est d’identifier les policiers qui ont commis des violences policières et de transmettre ces identités au service de contrôle interne de la police. De plus, comment se fait-il que ses policiers “fantômes” étaient cagoulés, non identifiables et ne portaient pas de numéros de matricule sur eux“. Le reporter pose cette question, car il estime que ces policiers doivent être sanctionnés pour ses actes.

Quant à la suite des événements, ODP news se réserve le droit de déposé plainte auprès des autorités compétentes.

Dans une de nos vidéos, on voit que par ailleurs, notamment sur la Toison d’Or, plusieurs policiers en civil ont chargés, sans brassards.

Photo : Igor Pliner