USA : il y a 65 ans, Rosa Parks refusait de céder sa place à un blanc dans un bus

Cet acte militant est survenu il y a 65 ans. C’était en 1955 aux Etats-Unis, dans la ville de Montgomery (en Alabama, un Etat du sud où le racisme était un des plus notables de tous les USA). Rosa Parks par son geste de refus sera le symbole de la lutte des droits civiques, portées entre autres par Martin Luther King et Malcolm X.

Ce première jour du mois de décembre 1955, une couturière âgée alors de 42 ans refuse de céder sa place à un passager blanc dans l’autobus. Le chauffeur appelle la police. La jeune femme se fait arrêter et inculper pour violation des lois ségrégationnistes. Elle est inculpée pour désordre public et violation des lois locales. La police lui inflige une amende de 15 dollars. Rosa Parks fait appel de ce jugement, défendue par un avocat blanc pour qui elle a travaillé comme femme de ménage.

Credit: Universal Images Group via Getty Images/Universal History Archive
Rosa Parks arrêtée par la police – DR

Rosa Parks défendue par Martin Luther King, alors inconnu

Un jeune pasteur noir de 26 ans, inconnu alors, lance une campagne de protestation et de boycott contre la compagnie de bus qui durera 380 jours. Il s’agit bien évidemment de Martin Luther King. Le geste de rébellion pacifique de Rosa Parks, mènera à l’abolition 10 ans plus tard des lois ségrégationnistes aux Etats-Unis, avec Malcolm X, entre autres.

Cette militante est revenue des années plus tard sur cette journée du 1er décembre 1955. “Ce n’est pas parce que j’étais fatiguée physiquement que j’ai refusé de céder ma place, dit-elle, ma seule fatigue était celle de la céder”.

Rosa Parks est décédée en 2005 mais reste une figure symbolique forte de la lutte contre le racisme anti-noir (ou négrophobe) aux Etats-Unis et partout dans le monde.

Le Ku Klux Klan défilant à Washington en 1928 – DR