Berlin : une femme en souffrance au sol reçoit deux coups de poing d’un policier (VIDEO)

Les événements ont eu lieu à Berlin, capitale de l’Allemagne. Sur les images vidéo, on voit une femme criant, maintenue au sol par des policiers. Elle semble avoir mal quelque part. Les policiers semblent n’en prendre aucune considération. Au contraire, ils la tiennent avec encore plus de vigueur, pendant que la foule autour s’indigne du traitement imposé à cette femme. Le pire étant bien sûr quand un policier se met sans raison apparente à frapper à deux reprises cette femme interpellée au niveau de la nuque alors qu’elle était déjà maitrisée et ne pouvait se défendre. Les faits ont choqué la toile.

Quand la femme au sol, criant de douleur manifestement, a été frappée à deux reprises par un policier (dont on ne pouvait apercevoir le visage, à cause de son casque), l’homme qui filmait (ou quelqu’un à côté de lui) s’est mis à exprimer sa colère et son indignation. En effet, le policier en question a administré deux coups de poing avec vigueur dans la nuque de cette femme couchée au sol, qui n’opposait aucune résistance à la police. Elle ne faisait que crier.

Le policier a perdu son sang froid, semble-t-il, et c’est laissé aller à une violence policière qu’on peut aisément qualifier de gratuite et sans fondement.

Augmentation des violences policières en Europe ?

La vidéo parle d’elle-même. Il semble que ces événements aient eu lieu en marge d’une manifestation. Toujours est-il que trop peu d’informations sur cette violence policière allemande n’a été communiquée dans la presse francophone. Tout comme peu de médias belges, français ou suisses francophones, n’ont parlé des événements dans le métro (ou RER) à Liverpool, en Angleterre, où l’on voyait un policier violenter un passager parce qu’il “n’avait pas de masque”… ce policier anglais avait d’ailleurs retiré son masque juste après avoir frappé l’homme en question, et l’avoir déshabillé. En France, les violences policières sont légion et ne peuvent plus se compter. ODP News en relaye régulièrement.

Des questions se posent…

Voici la vidéo de ce qui a eu lieu dans le métro (ou RER) de Liverpool.