Londres : des militants ont crié à la “pédophilie” devant le Buckingham Palace (VIDEO)

Les images des vidéos montrent des manifestants en colère devant les grilles du Buckingham Palace, à Londres en Angleterre. Ils ont crié “pédophilie” à l’encontre de la famille royale du pays. C’était ce samedi 22 août à 13H30. L’information est passée inaperçue dans les médias francophones. Aucun média traditionnel n’a évoqué le sujet. Les gens s’en prenaient pourtant à la famille royale du Royaume Uni.

Les manifestants venaient de plus loin pour faire connaître leur indignation. Ils ont en effet marché de la place du Parlement, dans le centre de Londres, jusqu’au palais de Buckingham. Le rassemblement a été organisé par un groupe de lutte contre la traite des enfants sur Facebook. Et il a réuni un certain nombre de gens.

Les gens en colère se sont rassemblés devant les portes du palais royal anglais et en criant à la “pédophile” lors d’une manifestation contre le trafic d’enfants. Des images de l’extérieur du palais royal montrent des manifestants furieux portant des pancartes et scandant des slogans dirigés contre la famille royale.

Les manifestants ont marché de la place du Parlement dans le centre de Londres au palais de Buckingham à 13h30 samedi. Le rassemblement était organisé par le groupe «Freedom For The Children Global Walk London» sur Facebook.

Impact sur les réseaux sociaux et rien dans la presse francophone

Des images montrant l’incident auraient été vues par plus de trois millions de personnes depuis sa publication sur Twitter. Pourtant, les médias francophones, belges, français ou suisses, n’ont pas évoqué de sujet sur cet événement. Des événements similaires ont eu lieu à Liverpool et à Manchester. Les manifestants ont été encouragés à porter des t-shirts blancs pour faire preuve de solidarité, comme le rapporte le Daily Express dans un article.

Capture d’écran Vidéo de la manifestation

Le message Facebook disait: “Le but de cette marche pour le changement est de sensibiliser à la réalité actuelle de l’exploitation des enfants dans nos propres communautés et dans le monde“. Il était ajouté : “Montrons notre dévouement et notre détermination à protéger ces enfants, nos communautés les plus vulnérables, en demandant des changements et des réformes au sein de notre gouvernement et des forces de l’ordre pour garantir que justice soit rendue de manière à réduire considérablement les cas d’enfants l’exploitation tout en favorisant la sensibilisation afin de mettre fin à ce problème persistant“.