“Les pyramides ? un coup des aliens !” dit le milliardaire Elon Musk… La science le démonte ! (VIDÉO)

Elon Musk, le PDG de SpaceX et de la marque automobile Tesla a fait parler de lui. Il a posté un tweet disant que les pyramides d’Egypte ont été construites, non pas par des humains vivant à l’époque en Egypte… mais par des extraterrestres. Sur le réseau social Twitter, le milliardaire qui aime faire parler de lui a écrit : « Les extraterrestres ont construit les pyramides obv ». C’était le 31 juillet dernier.

Ce genre de théories est crue par de nombreuses personnes. Un internaute a déclaré sur les réseaux sociaux que cette théorie est du même ordre que le pastafarisme… à la différence que le pastafarisme est une blague. Elon Musk semble être sérieux, lui.

Et il a écrit, par ailleurs, que Ramsès II, l’un des pharaons les plus connus de l’antiquité égyptienne, était aussi un alien.

La science a des pistes bien plus sérieuses : des esclaves

Un égyptologue a été interrogé à ce sujet, qu’il maîtrise à la différence du milliardaire a réfuté ses arguments dans une vidéo (ci-dessous). “Des papyrus expliquent qu’il s’agissait de travailleurs forcés et détaillent le processus de construction des pyramides, notamment de Kheops”, explique Andrea Pillon, spécialiste. “Une construction dure entre dix et vingt ans”, ajoute un autre égyptologue Dominique Farout, de l’institut Kheops.

Interview par le youtubeur Nota Bene sur sa chaine Nota Bonus

Le National Geographic, une source aussi plus sérieuse qu’Elon Musk et son tweet, a répondu à ces théories qui circulent sur internet et ailleurs. Parmi les constructions qui seraient “l’oeuvre d’aliens”, il y a les statues de l’île de Paque, la forteresse Inca de Sacsayhuamán, Stonehenge en Angleterre… et bien sûr les pyramides d’Egypte. Sur le site de la revue, on peut lire, à ce propos : les pyramides les plus célèbres d’Égypte pointent vers le ciel depuis les terres arides de Gizeh. Bâties il y a plus de 4 500 ans, les pyramides de Gizeh sont des sépultures monumentales où étaient inhumés reines et pharaons.

Mais quelles méthodes les Égyptiens ont-ils bien pu utiliser pour construire ces colosses ? La grande pyramide de Gizeh a nécessité des millions de pierres taillées avec précision pesant chacune au moins deux tonnes. Même à l’aide des grues actuelles et d’autres engins de construction, la construction d’une pyramide aussi imposante que celle du pharaon Khéops serait une prouesse formidable“, peut-on lire dans l’article. Et il est ajouté une réponse à un argument qui revient souvent des adeptes de la thèse : “Vient ensuite la question de la configuration astronomique des pyramides qui seraient alignées avec les étoiles de la ceinture d’Orion. De la même façon, les adeptes de la théorie extraterrestre s’appuient régulièrement sur le fait que ces trois pyramides sont en bien meilleur état que d’autres pourtant construites plusieurs siècles plus tard (les efforts consacrés à la conservation de ces monuments au cours des siècles derniers passent donc aux oubliettes)“.

Les pyramides d’Égypte sont-elles pour autant l’œuvre de petits hommes verts ? Pas vraiment. Bien que les scientifiques ne soient pas certains de la méthode utilisée par les Égyptiens pour construire les pyramides (et surtout aussi rapidement), il existe tout de même de nombreuses preuves de la mise à contribution de milliers de mains bien humaines“, écrit le National Geographic. Une simple recherche de documents scientifiques d’archéologues et d’historiens suffit à démonter cette thèse abracadabrante et qualifiée de ridicule par beaucoup.

Le fait qu’Elon Musk diffuse ce genre de thèses pose question sur les croyances des personnes au pouvoir économique et donc en position de force et dont la parole pèse, malheureusement.