L’Ocean Viking reçoit l’autorisation de débarquer 180 rescapés en Sicile

Soulagement à bord de l’Ocean Viking. Il a enfin reçu l’instruction de se rendre à Porto Empedocle, en Sicile. Les 180 rescapés seront débarqués au port demain. Certaines personnes se trouvent à bord depuis le 25 juin. La longue attente a provoqué de vives tensions.

Il s’était déclaré en “état d’urgence”. Le navire humanitaire Ocean Viking a reçu dimanche 5 juillet l’autorisation de l’Italie pour débarquer les 180 réfugiés, secourus en Méditerranée, à Porto Empedocle, en Sicile, a annoncé l’ONG SOS Méditerranée.

“Le navire fait route en ce moment vers ce port que nous pensons rallier d’ici demain matin”, a expliqué l’ONG à l’AFP, dont un journaliste est embarqué à bord.

Cependant, ces rescapés ne retrouveront pas vraiment la terre ferme : ils seront placés en quarantaine pendant quatorze jours à bord d’un ferry amarré dans le port, a précisé le porte-parole du ministère de l’Intérieur italien.

Un possible transfert dans un navire de quarantaine

L‘Ocean Viking compte à son bord 180 migrants, secourus lors de quatre opérations distinctes les 25 et 30 juin. Depuis, le navire avait plusieurs fois demandé à accoster en Italie et à Malte, mais n’avait reçu que des réponses négatives.

La tension était montée à bord : une petite partie des migrants menaçait l’équipage, certains se sont jetés à l’eau, d’autres ont fait des tentatives de suicide. Une situation qui a poussé le navire à se déclarer pour la première fois en “état d’urgence” vendredi. Dimanche, la venue à bord d’un médecin italien promettant un débarquement imminent a permis le retour au calme.

Les 180 migrants, dont 25 sont mineurs, ont été testés au Covid-19 et devraient être placés en quarantaine. Ils pourraient être transférés à bord d’un navire de quarantaine en attendant de regagner la terre ferme.

Photo : Flavio Gasperini – twitter