Terrorisme : Tyler Vilus a avoué qu’il voulait “mourir les armes à la main” en Syrie

C’était au cours de l’audience de ce 1er juillet. Tyler Vilus, dijhadiste qui avait été en Syrie pour rejoindre Daesh, est passé aux aveux, au moins partiellement. En effet, il a déclaré, à la fin de l’audience, que quand il a décidé de rentrer en Europe en 2015, il comptait « mourir les armes à la main ». Des aveux spectaculaires mais surtout calculés.

Lorsque l’interrogatoire de l’accusé débute ce mercredi après-midi, Laurent Raviot, le président de la Cour d’assises lui a posé des questions, comme il l’avait fait les jours précédents. Et contre toute attente a priori, Et soudain Tyler Vilus a un peu vidé son sac et est partiellement passé aux aveux.

La justice à présent est donc éclairée sur la détermination qu’il avait au moment des faits.

Par ailleurs, cest au cours de ce même procès, il y a quelques jours, que la mère d’une jeune fille qui était l’ex-épouse de Tyler Vilus, le djihadiste parti en Syrie et dont le procès se déroule en ce moment, était venue témoigner. On lui avait appris, devant la salle, que sa fille était décédée depuis longtemps, ce qui avait choqué et attristé la mère. Elle n’était pas au courant jusque-là, bien que les autorités françaises étaient déjà au courant mais n’avaient pas jugé bon de la prévenir. Tyler avait présenté ses condoléances à la mère de son ex-compagne, Inès, elle, tuée à Mossoul en Irak.