USA : un des policiers ayant tué George Floyd a été questionné sans détour sur son acte par une femme (VIDÉO)

Son nom est J. Alexander Keung, il a 26 ans. Il est l’un des policiers ayant causé la mort (bien que la principale responsabilité de l’assassinat revient à son collègue Derek Chauvin, lui toujours en prison, à ce jour). Depuis vendredi 19 juin, Keung a peu reprendre ses activités “normales” de la vie de tous les jours. Il est allé au supermarché et a été reconnu… et filmé.

Tu pensais que les gens ne te reconnaîtraient pas. Tu as tué quelqu’un de sang froid, tu n’as pas le droit d’être ici ! Nous voulons que tu sois derrière les barreaux“, a-t-il été asséné à l’ex-policier par une dame. “Tu fais confortablement ton shopping à Cub Foods (magasin), comme si tu n’avais pas tué cet homme.

“Votre place est en prison !”, lui a demandé une femme en le filmant

Dans un supermarché, Keung était en train de faire ses courses, un paquet de biscuits à la main. Une femme l’ayant reconnu a sorti son téléphone et enclenché l’enregistrement de sa caméra. C’est d’ailleurs ce même geste qui avait permis d’inculper l’agent et qu’il se retrouve en prison avant d’être libéré sous caution ce vendredi 19 juin.

La femme l’interpelle, l’homme semble connaitre le pouvoir de la caméra et reste calme. Il ne répond pas vraiment aux questions, esquive tant bien que mal. “Je ne pense pas que vous ayez le droit d’être ici. Votre place est en prison !”. Keung a répondu : “Je peux comprendre votre point de vue”. Elle a ajouté : “Vous ne voulez pas vous excuser pour votre geste ?”.

Keung s’est ensuite un peu éloigné en répétant, comme il l’avait déjà qu’il venait juste acheter des nécessités.

C’est le meurtrier de George Floyd” a déclaré à haute voix à l’attention des autres clients. Keung a alors paru gêné et a baissé la tête. Cet incident datant du 25 mai, a provoqué une vague d’indignation dans le monde entier, ainsi que des manifestations contre le racisme et les violences policières. “Comment as-tu eu cet argent ?” Il n’a plus rien dit. “Vous êtes chanceux que nous n’avons pas votre adresse”, a-t-elle terminé. Le fait qu’elle filmait a fait venir une autre personne (dont on voit juste le caddie et qui semble partager l’avis de la dame).