Paris : une journaliste touchée par une grenade à la manifestation des soignants (VIDÉO)

Les faits ont eu lieu ce 16 juin à Paris. La journaliste Stéphanie Roy était en train de couvrir un événement : la manifestation des soignants, protestant contre leurs conditions de travail. Les policiers étaient venus en nombre.

Dans une vidéo qu’elle a postée elle-même sur son compte Twitter, on peut voir les quelques secondes avant l’incident et l’incident lui-même. La journaliste de 90Enquêtes filmait une scène agitée. Tout à coup des forces de l’ordre sont arrivées et ont rejoint leurs collègues qui, manifestement, arrêtaient avec force et violence un manifestant.

C’est à ce moment-là que, comme venue de nulle part, une grenade lui est arrivée entre les jambes. Sans qu’elle n’ait eu le temps de faire quoi que ce soit pour s’éloigner, l’objet a explosé, ce qui l’a immédiatement fait tomber au sol, comme le montrent les images vidéo de la scène. Résultat : une plaie ouverte.

Des gens sont immédiatement venus l’aider et s’assurer qu’elle allait bien. La journaliste n’était plus en état de marcher et a du être transportée sur une civière par des médics (c’est-à-dire des secouristes qui soignent les manifestants blessés ou violentés par la police de manifestation en manifestation et qui sont fort respectés pour cela). L’équipe l’a amenée jusqu’aux pompiers, passant devant des autres policiers qui ne posaient aucune question. Stéphanie Roy a alors été placée dans un véhicule de pompiers pour être emmenée à l’hôpital.

Selon LinePress, qui a relayé l’état de la journaliste après l’incident : “Actuellement à l’hôpital les plaies ne peuvent être saturées en l’état. Les blessures sont qualifiées de très sérieuses par les pompiers et les médecins.”

Découvrez notre live complet de la manifestation couverte par notre reporter, également présent et qui a couverte d’autres altercations avec les forces de l’ordre (deux vidéos).