USA : des agents arrêtent un homme noir sans savoir qu’il est du FBI (VIDÉO)

La vidéo, filmée par un témoin, de la scène se passe de commentaire.

En soirée, deux policiers se sont adressés à un homme, à l’entrée de ce qui semble être un bar, une discothèque ou un lieu de fête. Ils semblent chercher une malfaiteur et le soupçonnent d’être celui qu’ils recherchent. Les deux policiers l’ont d’abord intimidé, lui disant qu’ils étaient certains qu’il était l’homme à arrêter.

L’homme, un afro-américain, vêtu d’un t-shirt rouge large, leur répète à plusieurs reprises qu’ils se trompent et qu’il n’est nullement celui qu’ils cherchent. Les deux policiers, blancs, ne semblent n’en avoir que faire et voyant que l’homme leur résiste un peu verbalement, l’un des deux l’empoigne au cou. L’afro-américain, lui, commence à s’énerver. Par conséquent, les deux policiers lui passent les menottes et le déclarent en état d’arrestation.

Ce serait un agent du FBI en civil

L’homme travaillait incognito. Lorsqu’il a subi une fouille et que les policiers ont découvert sa carte de membre du bureau fédéral d’investigation, ils l’ont immédiatement relâché.

Mais l’agent du FBI n’en avait pas fini avec eux. Ils leur a demandé leurs cartes de police à chacun d’eux ainsi qu’à leur supérieur pour les signaler à leur zone de police. Il a pris l’ascendant. Les trois policiers, qu’on voit en fin de vidéo, être un peu désarmé face à ce retournement de situation, ont été sommés par l’agent du FBI présumé “déguerpir des lieux”.

Tout cela s’est déroulé dans un contexte particulier de tension entre communauté afro-américaine et la police, depuis la mort de George Floyd, tué du fait de l’action d’une patrouille de la police de Minneapolis.

CheckNews a vérifié la vidéo et manifestement, il s’agirait d’une vidéo de 2019 et l’homme ne serait pas du FBI. Nous en avons fait un article pour plus d’informations.