France : un collectif pro-police a appelé à ouvrir le feu sur les casseurs (VIDEO)

Alors que la manifestation contre la loi Sécurité globale a eu lieu ce 5 décembre en France, notamment à Paris, un collectif pro police, qui se nomme «Hors service», a appelé à tirer à balles réelles sur «les miliciens d’être gauche» (sic). en réaction, la direction de la police nationale a saisi le parquet de Paris. La loi l’oblige à signaler cela au parquet.

Le 5 décembre, la manifestation contre la loi Sécurité globale, a été forte au niveau de l’ampleur contestation. On avait vu aussi qu’Eric Ciotti (député de droite du parti LR) avait soutenu le policier “qui avait été en feu”, alors qu’il s’agissait d’une fake news.

Ce lundi 7 décembre, la direction de la police nationale a saisi le parquet de Paris après la diffusion d’un collectif pro police, “Hors service“, appelant à tirer à balles réelles sur les miliciens d’extrême gauche, a-t-on appris auprès de la police nationale, confirmant une information du Parisien.

Un collectif créé par des policiers mis en disponibilité

Dans ce message, le collectif avait écrit : “Face aux bombes, face aux mortiers, face aux cocktails molotov, face aux marteaux et aux pavés, fini le LBD/Ouvrons le feu !“. Il s’agit d’un appel à la violence manifeste. Diffusé quelques heures le week-end dernier, le message a été retiré, a confirmé la police nationale.

La police a utilisé l’article 40, pour saisir le parquet, qui oblige toute autorité à signaler à la justice un crime ou un délit dont il aurait pris connaissance. Le collectif a été fondé par des policiers mis en disponibilité.