France : la pandémie profite au 20% les plus riches et affecte les 20% les plus pauvres (VIDEO)

Le journal d’investigation français Mediapart s’est intéressé au coût social qu’a engendré la pandémie du coronavirus en France, sous la présidence d’Emmanuel Macron. Pour cela, dans l’émission “A l’air libre” étaient invitée deux personnes, un journaliste de Mediapart, Dan Israel, qui s’est intéressé à la répercussion économique de l’épidémie sur les différentes strates de la société française, et Véronique Fayet, la présidente du Secours catholique Caritas, association qui vient en aide aux plus démunis.

Sur le plateau de Mediapart, a été rediffusé un extrait de discours d’Emmanuel Macron, qui avait promis, alors qu’il était élu président depuis peu, qu’il essayerait qu’il n’y aurait “plus de sans-abris” en France. C’était lors des voeux au début de l’année 2018. A ce jour, trois ans après, la situation n’a pas été réglée et, pire, elle s’est aggravée.

Christophe Robert de la Fondation Abbé Pierre, interrogé en reportage sur ce même sujet des sans-abri a déclaré que ce discours était audible, oui, mais il est revenu sur les incohérences de Macron face à l’objectif qu’il a prétendu défendre. “Comment se fait-il qu’on ait coupé dans les aides à la productions de logements sociaux et dans les APL [aides personnalisées au logement – ndlr], à savoir les deux moyens d’aide au logement en France ?”. Christophe Robert déclare qu’il y a eu non moins de 3 milliards d’euros en moins dans l’aide au logement sous Macron. “C’est une contradiction majeure”, dit-il.

Par ailleurs, la présidente de Caritas, Véronique Fayet, rappelle aussi que les jeunes sont extrêmement touchés par la crise du covid, du fait de leurs emplois peu stables en général (Intérim, CDD, etc.). Pendant ce temps, la firme Amazon (entre autres) a vu son capital s’accroitre considérablement depuis le début de la crise sanitaire.

Il faut rappeler que Macron est vu comme “le président des riches”, une image qu’il n’arrive pas à se défaire, mais dont les actes politiques semblent ne pas invalider.

Emission “A l’air libre” de Mediapart sur la pauvreté en France du fait de la crise sanitaire – DR (Mediapart copyright)