Paris: l’agression au Champ-de-Mars concernait un chien non tenu en laisse, pas des femmes voilées (VIDEO)

Ce dimanche en soirée, sur le Champ-de-Mars à Paris (France), une bagarre a éclaté entre quatre femmes en raison, d’après la préfecture de police, à cause d’un chien qui n ‘était pas tenu en laisse. Le ton est vite montée, les policiers sont intervenus et l’une d’entre les femmes a été placée en garde à vue.

Cette affaire, qui n’est qu’un simple fait divers minime au départ, date de ce dimanche soir, 19 octobre. Deux jeunes femmes avec des enfants se promènent sur l’esplanade située au pied de la tour Eiffel à Paris. Il est environ 20 heures et il fait déjà noir. C’est là qu’un chien non tenu en laisse surgit. Il tourne autour de ces personnes et effraie donc la famille.

Les propriétaires du chien, « complètement alcoolisées », d’après une source policière, arrivent quelques secondes plus tard. Les deux groupes se disputent à propos de l’animal en liberté. Le ton monte. « Tenez votre chien sinon je sors la lacrymogène », prévient l’une des mamans.

Tailladées au couteau, emmenées à l’hôpital

La propriétaire des chiens sort un couteau et taillade les deux femmes, dont l’une au cou, avant de prendre la fuite, suivie de celle qui l’accompagnait. Cette dernière décide cependant de faire demi-tour.

La police est appelée et les fonctionnaires du commissariat du VIIe arrondissement arrivent vite sur les lieux, suivis des pompiers. Les deux victimes sont transportées à l’hôpital Georges-Pompidou, blessées mais sans pronostic vital engagé.

La complice de l’auteure des coups de couteau est interpellée, ramenée au commissariat et placée en garde à vue en cellule de dégrisement. L’enquête pour violences volontaires avec arme blanche a été confiée au commissariat du VIIe. Le couteau n’a pas été retrouvé.

Rumeurs sur les réseaux sociaux

Sur internet et les réseaux sociaux, les internautes ont indiqué que les deux femmes étaient voilées, « ce qui n’est pas le cas », dit la police.

L’une des victimes a diffusé une vidéo tournée dimanche au Champ-de-Mars au moment de l’agression. On ne voit pas la bagarre mais on entend des cris — « Appelle la police » — et les aboiements du chien.

Sur cette vidéo les commentaires sont donc erronés et faux. Plusieurs articles de presse ont été dans le même sens, sans en vérifier l’authenticité.