Violences à Blankenberge : l’animateur télé Vinz Kanté était présent, a filmé la police qui l’a frappé (VIDEO)

Vinz (ou Vinz Kanté) est un animateur de télévision qui exerce notamment sur la chaine Tarmac (RTBF). Par le plus grand des hasards, il était à Blankenberge le 8 août dernier. C’est justement la RTBF qui l’a interviewé pour lui demander sa version des faits, ce qu’il avait vu et ressenti de ces événements qui ont fait tant de remous dans les médias, et dans la sphère politique (Pieter De Crem voulait même “interdire la côte belge aux bagarreurs”). Vinz a été arrêté puis relâché assez rapidement. Pourquoi ? Parce qu’il demandait des explications sur le comportement des policiers et qu’il avait filmé une scène sur la plage.

Le 8 août, il se trouvait également à Blankenberge, comme des milliers de personnes. Lorsqu’il a aperçu des violences policières, il s’est approché et a sorti son téléphone pour filmer, comme il l’explique lui-même dans la vidéo ci-dessous. Dans un format de vidéo “Vews”, la RTBF lui a donné la parole pour qu’il revienne sur les faits qu’il a observé et vécu. Il a d’abord demandé, dit-il, à un policier pourquoi il n’avait pas favorisé le dialogue auprès des jeunes et pourquoi certains d’entre ses collègues “avaient traité ces mêmes jeunes de crapules”. L’incident semble ne pas avoir été plus loin.

Vinz arrêté à Blankenberge

Vews – RTBF | Il y a quelques jours, VINZ a été témoin d'une altercation entre la police de Blankenberge et un groupe de jeunes. Il a lui même été arrêté mais rapidement relâché. De cet évènement naît une initiative pour rétablir la communication entre les jeunes et les autorités.

Publiée par RTBF Info sur Mercredi 19 août 2020

Un peu plus tard, alors que Vinz est sur la digue, un policier lui demande d’arrêter de filmer. Vinz lui répond “qu’il est en droit de filmer”. Là, le policier lui demande sa carte d’identité. “Pour quel motif ?” demande Vinz. Le ton est monté et un autre policier lui a pris le bras par l’arrière alors qu’il était toujours en train de filmer. Vinz déclare qu’à aucun moment il a refusé de présenter sa pièce d’identité, qu’il demandait simplement des raisons précises pour cela, ce que le premier policier n’a pu fournir, à en voir les images.

View this post on Instagram

➡️ Voici une vidéo explicative de ce que nous avons réalisé à @visitblankenberge directement avec la commune. ⚠️ D'abord une mise en situation. ↪️ Pendant mes vacs. Je me suis retrouvé embarqué un concours de circonstance sur la plage avec dans un 1er temps, beaucoup d'incompréhensions. Le respect des mesures contre la Covid-19 étant souvent différents de commune en commune et en plus d'autres facteurs, je sentais la communication de plus en plus difficile avec des jeunes Belge (dont les parents sont originaires du Maghreb) "🤜🏽🤛🏼 @marou_.98 " et en même temps je faisais la connaissance de @philipdenoyette le commissaire de la ville qui avait eu à gérer la bagarre 2 jours plus tôt. ✅ On a eu cette opportunité de rencontrer madame la bourgmestre @daphnedumery accompagné du chef de zone de la police, ce jeune et sa maman 🙏🏽 pour lancer cette initiative en 2 jours. ✅ Briser les préjugés car les actes d'un petit groupe ne sont en aucun cas représentatif de l'immense majorité de citoyens racisés noir ou arabe qui vivent leur vie. ⛔ Je ne me permettrai bien sûr jamais d'avoir des préjugés sur le racisme supposé ou non d'une personne que je ne connais pas à la côte ou ailleurs. ✅ Toute est une question de "communication" et de méthode avec des jeunes n'ayant pas la même histoire. #comprehension #respect . ❗Nous voulons faire notre part pour que le cercle vicieux devienne vertueux. C'est pour cette raison que des jeunes de Bruxelles, Mechelen, Wemmel etc bilingues se sentant concernés et impliqués à leur niveau dans l'éducation, l'inclusion et la diversité sont venus❗ Car déjà c'est normal de venir à la mer ☀️🏊🏾😂 mais surtout pour partager aux citoyens, police et vacanciers qu'on peut tous faire autrement dans la bienveillance. . ✅ Je remercie du fond du cœur @brahimlhichou qui a œuvré a cette expérience et qui lui fait un travail incommensurable à Anderlecht en créant des activités, des projets et de l'aide aux jeunes en difficultés. ✅ @bruxelles snapchatteur de la streetzeeerrr😁 ✅ Les membres de l'équipe qui se sont liés d'amitié avec les jeunes de Blankenberge + la prévention ✅ @hansquaghebeur 👮💪🏽 🇧🇪 C'était positif, à suivre ! 📹 : @rtbf

A post shared by VINZ 🇧🇪🇸🇳🇨🇵 (@vinz) on

On lui a ensuite arraché son téléphone portable des mains et refusé qu’il contacte son avocat. “On m’a ensuite plaqué au sol et bloqué au niveau du coup”, déclare Vinz (ce qui fait penser à la méthode utilisée, et très critiquée depuis partout dans le monde, lors du décès de George Floyd). On lui a aussi lancé des injures à caractère raciste. Il a été arrêté donc, et relâché dans la journée.

Une répression parmi d’autres

Vinz Kanté n’est pas le seul à avoir subi une répression de la part de la police de Blankenberge. ODP news avait réalisé un reportage compilant les images des différents événéments qui étaient survenus ce 8 août dernier dans la cité balnéaire de Blankenberge (Belgique). Un certain nombre de violences policières avaient été notées, ainsi que des discriminations au faciès dès le lendemain à la gare, et ce, de façon explicite par un porte-parole de la police de Blankenberge, ce qui avait même choqué le ministre d’Etat André Flahaut.