Bruxelles : les agents mettent de plus en plus d’amendes de stationnement

Les amendes pleuvent et sont distribuées à tort et à travers et encore plus depuis le confinement qui vient d’être instauré en Belgique et à notamment à Bruxelles. Cette fois, “il faut payer”… ont acté les autorités. Et les agents de rue s’y adonnent.

En effet, les Villes n’ont pas demandé aux agents de cesser les contrôles en matière de parking.

Par exemple, ce mercredi vers midi, dans un quartier habituellement très fréquenté de la région bruxelloise, un agent parcourrait les rues et observait méthodiquement les tableaux de bord des véhicules stationnés. Et ce, même avant de scanner la plaque de quelques-uns puis d’en prendre une photo.

Le travail de cet homme est de “vérifier que les automobilistes se sont bien acquittés de la redevance annuelle de stationnement” (du moins pour ceux qui habitent la commune). Dans le cas contraire, s’ils n’y résident pas, cet agent vérifie qu’ils ont bien payé leur stationnement dans les horodateurs présents dans la rue.

Répression des automobilistes ?

L’amende est non négligeable : 25 € par demi-journée. Et depuis la mise en place du deuxième confinement, les amendes ont augmenté sensiblement… Pour certains commentateurs sur la toile, il s’agit d’une répression de plus qui pointe les automobilistes. Certains disent qu’il s’agit d’un moyen de “remplir les caisses de l’Etat” auprès du contribuable, en ces temps de difficulté économique dûe au coronavirus et à la crise sanitaire.