Bruxelles : un camion a gravement renversé un cycliste, la question des pistes cyclables revient

Ce violent accident a eu lieu ce jeudi à 11h30 dans la zone piétonne du centre-ville de Bruxelles. La cycliste a été emmenée à l’hôpital mais ses jours ne sont pas en danger. Le parquet a désigné un expert pour faire la clarté sur cet accident. Cet accident où le vélo s’est tout de même carrément sous la roue du camion pose question sur la création de pistes cyclables en site propre et indépendants afin que les cyclistes ne risquent pas leur vie en prenant leur vélo, chaque jour. Un problème de taille.

“Un camion venait de la rue des Teinturiers et s’est engagé vers la droite sur le boulevard Anspach en direction de la Bourse. Une cycliste venait également de la rue des Teinturiers et devait, elle, continuer tout droit vers Saint-Géry. Elle se trouvait dans l’angle mort du chauffeur qui ne l’a pas vu et qui a écrasé la cycliste”, détaille Ilse Van de keere, porte-parole de la zone Bruxelles Capitale Ixelles. “Il faut également savoir que cette zone piétonne est accessible pour les livraisons de camion entre 4h et 11h, et le camion ne devait donc pas se trouver à cet endroit.”

© KwintenLambrecht/Twitter

Réactions des autorités

Suite à cet accident spectaculaire, la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) a décidé de réagir. “Nous devons prévenir à tout prix ce genre d’accidents. Tout mon soutien à toutes les parties impliqués. La vision zéro (qui vise 0 tués et blessés graves d’ici 2030, NdlR) est un long processus – et n’est pas une excuse pour ne pas agir aussi vite que possible. Avec Bart Dhondt (échevin Groen de la Mobilité à la Ville de Bruxelles, NdlR) je travaille à des solutions.”

Image
© KwintenLambrecht/Twitter

Parmi les points d’attention, la Région entend éviter la circulation des camions dans les zones résidentielles et scolaires, tout en augmentant les normes de sécurité routière grâce à un système d’étiquetage des camions. La Région entend également mettre en place le projet “Cairgo Bike” pour les petites livraisons. Il est également prévu de travailler à des solutions technologiques comme le développement des indicateurs d’angle mort. Plus globalement, la Région entend éliminer au plus vite les points noirs de la sécurité routière à Bruxelles et renforcer les contrôles grâce aux brigades cyclistes.

Du mépris pour les cyclistes dans les commentaires

La femme qui a posté les images de l’accident sur Twitter a également posté une capture d’écran de trois commentaires qui critiquent le comportement des cyclistes à Bruxelles, au lieu de se concentrer sur les dangers auxquels ils font face en roulant, chaque jour dans la capitale de Belgique.

Image
Capture d’écran de Kwinten Lambrecht – DR