Bruxelles : une jeune handicapée n’a jamais pu monter dans un tram, la toile s’en est indignée

Les faits ont été relayés sur les réseaux sociaux, dont Facebook, principalement, ce lundi 21 septembre. La publication fait état d’un problème de fond dans les transports en commun : la non-adaptation d’un certain nombre d’entre eux aux personnes à mobilité réduites, souffrant d’un handicap. En premier lieu, donc, les personnes en chaises roulantes. Plus de 1500 partages ont été comptés ce matin du post original, publié par un témoin de la scène, qui a eu lieu à Saint-Gilles (commune de Bruxelles, Belgique).

Un internaute a publié un texte accompagné d’une photo sur le réseau social Facebook ce lundi 21 septembre dernier. Il y a écrit : “J’ai croisé cette étudiante ce matin à l’arrêt du 81 place Van Meenen“. Sur la photo, on voit une jeune femme en chaise roulante.

Trois trams sont passés, elle n’a jamais pu y monter

Cette dernière n’a en effet jamais pu ne fut-ce qu’essayer de monter dans un des trams 81 passant par là. Ce sont des vieux trams aux portes étroites dans lesquels il est déjà difficile de monter avec une poussette ou un caddie de courses. Imaginez donc avec une personne en chaise roulante ! C’est tout simplement impossible. La jeune étudiante n’a jamais donc pu aller là où elle le désirait.

Le témoin, Benoit Feyt, raconte : “On a laissé passer 2 trams en espérant en voir finalement arriver un qui lui soit accessible… je suis lâchement monté dans le 3ème en lui souhaitant bonne chance. Elle a quand même eu le temps de m expliquer que le problème se poursuivait dans sa Haute École où elle doit se débrouiller tous les jours pour suivre ses cours au troisième étage sans être autorisée à utiliser le monte charge. « Désolé, mais nous ne pouvons pas vous donner l accès à cet ascenseur », lui aurait expliqué la direction de l’école le jour de son inscription. En ajoutant : « Vous devriez peut-être penser à vous inscrire ailleurs ».

Sur internet, une indignation massive

Les commentaires d’internautes n’ont pas été tendre envers la STIB, société de transports de Bruxelles. On a pu y lire : “Mais quelle horreur. Merci pour ce témoignage. As tu le nom/contact de cette jeune fille ? Il faudrait interpeller les personnes qui peuvent changer ça ! Essayer du moins…“.

Un autre a interpellé la ministre de la mobilité de Bruxelles par commentaire : “Elke van den brandt n’a pas une solution pour elle ? Avec tous ces vélos et ses pistes cyclables ??? On fait tout un brouhaha énorme sur une réflexion médiocre de la mobilité à Bruxelles et jamais dans cette connerie actuelle n’a été réfléchi simplement la position des plus faibles (handicap et/ou vieillesse) … C’est Bruxelles aujourd’hui“.

Un internaute a déclaré par ailleurs qu’il existe une possibilité de réserver ses transports pour les PMR : “En ce qui concerne la STIB je sais que c’est pas idéal mais elle a la possibilité de réserver des trajets dans des véhicules adaptés pour PMR… Tant que tous ses véhicules ne seront pas adaptés… Courage à cette jeune fille…

La STIB n’a toujours pas réagi à ce post, à ce jour, 23 septembre à midi. Qu’en sera-t-il ? L’avenir le dira.