Bruxelles : “pas de masque en terrasse des cafés quand il est imposé ailleurs, c’est incohérent” (VIDEO)

En passant dans le centre de Bruxelles, une femme a commencé une vidéo live sur les réseaux sociaux pour donner son avis sur la gestion de la crise sanitaire qui lui semble incohérente et contre-productive. Elle estime que les mesures drastiques d’un côté, trop « laisser-aller » de l’autre ne peuvent avoir les effets escomptés et qu’au final la population en sera la victime. Raison pour laquelle elle déclare « refuser de porter le masque dès à présent ». Vidéo.

Les images qu’elle a tournée en direct donc du 14 août un peu avant minuit. La personne s’exprimant à la caméra, Hakima Kahya (citoyenne belge et qui est, par ailleurs, membre du parti BeOne), déclare s’étonner, non sans une certaine indignation, de l’incohérence des mesures « anti-covid » qui sont à ce jour appliquées dans la capitale belge. Depuis mercredi dernier le masque est en effet obligatoire partout sur le territoire (un travailleur de l’horeca a même été verbalisé alors qu’il fumait une cigarette à l’entrée de son lieu de travail).

Je sors sans masque car sinon je violerais la loi Art 563BIS de ( loi BELGE) qui vous interdit de cacher votre visage dans les lieux publics. Un décret n'est pas supérieur à la loi diffuser un maximum, merci au gentil policier qui m’a donné l’information 🙂. La procédure concernant l’amende pour le non port du masque :"Je connais cette procédure car je suis moi même policier ( mais révolté de cette manipulation de masse et donc contre le port de la muselière)". En cas d’infraction vous avez le droit de refuser la perception immédiate de 250€. Vous pouvez alors demander la rédaction d’un procès verbal judiciaire à la place pour être auditionné en catégorie « Salduz 3 ». À ce moment vous serez convoqués et pourrez faire votre déclaration. Vous mentionnerez ce qui suit et a 99% il n’aura pas de suite car le magistrat sera dans un cas de vice de procédure ( les directives ministérielles étant illégales par rapport aux lois en vigueur)Pour que ce soit encore plus clair:l’arrêté ministériel n'est pas légal, donc on peut demander une audition judiciaire au lieu d'une perception immédiate de l'amende. Et dans le cadre d'une audition judiciaire on met en avant l'illégalité de l’arrêté contrairement à la loi qui exige qu’on voit le visage. La loi est au dessus de l’arrêté ministériel. C'est à dire qu’il est contraire à la constitution. Voici les mots de la personne: "Demandez un pv judiciaire alors là tu seras convoqué pour faire ta déclaration. La perception immédiate a pour but d’éteindre l’action publique si la personne reconnait les faits et est d’accord de payer tout de suite. En fait la perception immédiate est un système visant à réduire les rédactions de pv. Parce que tu a le droit de refuser la perception immédiate et souhaite être auditionnée dans un pv judiciaire". Loi en question

Publiée par Hakima Kahya sur Vendredi 14 août 2020

Marchant à travers le piétonnier du centre de la ville de Bruxelles, elle a déclaré : “Pas de masque, les uns sur les autres. Voilà, pour faire la fête vous avez parfaitement le droit de respirer” (bien que par ailleurs il a été démontré que le masque n’affecte pas la respiration, des chirurgiens avaient été testé après une opération de cinq heures durant laquelle ils avaient dû porter le masque et aucune baisse d’oxygène n’avait été constatée dans le sang).

Ce que point du doigt Hakima Kahya n’est pas tant cela que le manque de logique, avec une sévérité sans faille d’un côté, une tolérance de l’autre.

“Je ne porterai plus de masque” a-t-elle écrit

Dans la vidéo, elle n’invite toutefois pas les gens à faire de même, elle dit que c’est un choix personnel et qu’elle en assume la responsabilité.

Elle a déclaré sur sa page Facebook, en commentaire de sa vidéo, en invoquant la hiérarchie des normes belges : “Je sors sans masque car sinon je violerais la loi Art 563BIS de ( loi BELGE) qui vous interdit de cacher votre visage dans les lieux publics. Un décret n’est pas supérieur à la loi. Je respecte la loi par la présente mais malheureusement rencontré aucun policier. Mais je continue à présent plus de masque pour moi !

Elle a rappelé la procédure concernant l’amende pour le non port du masque, en citant la phrase d’un membre des forces de l’ordre :”Je connais cette procédure car je suis moi même policier ( mais révolté de cette manipulation de masse et donc contre le port de la muselière). En cas d’infraction vous avez le droit de refuser la perception immédiate de 250€. Vous pouvez alors demander la rédaction d’un procès verbal judiciaire à la place pour être auditionné en catégorie « Salduz 3 ». À ce moment vous serez convoqués et pourrez faire votre déclaration. Vous mentionnerez ce qui suit et a 99% il n’aura pas de suite car le magistrat sera dans un cas de vice de procédure ( les directives ministérielles étant illégales par rapport aux lois en vigueur)“.