Coronavirus : les chercheurs d’emploi face à la crise

Actiris, VDAB et le Forem devraient-ils contrôler les chercheurs d’emploi malgré les contraintes reliées au Coronavirus ?

Depuis 2017, c’est plus l’ONEM qui contrôle les chercheurs d’emploi, cette compétence est depuis transférée vers Le VDAB en Flandre Le Forem en Wallonie et Actris à Bruxelles.

Ces organismes  ont désormais la compétence et le pouvoir de sanctionner les chercheurs d’emploi ou cas  d’une évaluation négative de leur dossier, cette sanction dépend de leur situation familiale allant d’un avertissement et une diminution des indemnités jusqu’à leurs suppressions. (ils s’orientaient  par conséquent vers le CPAS)

Cela alors que c’est sont plus vulnérables qui payent le plus les répercussions de la pandémie de Covid19  et que l’activité économique est en ralentie voire en arrêt total pour certains secteurs. en plus les licenciements et le chômage technique ne se cessent pas de croître.

Ces organismes  devraient- ils continuer à contrôler les chercheurs d’emploi,  alors que ce contexte économique est fragilisé par cette pandémie ? Cela en vue de les sanctionner au cas où ils ne présenteraient pas de preuves suffisantes et tangibles de leur recherche de travail.