Bruxelles : 1500 personnes au rassemblement pour les droits des sans-papiers (VIDÉO)

Un grand rassemblement a eu lieu à la gare du Nord à Bruxelles, Belgique. Il y avait 1500 personnes d’après les organisateurs et les militants sur place, interrogés en live par ODP news. C’est le troisième qui a eu lieu en une semaine, le premier s’était fait devant le siège du parti socialiste flamand SP et le deuxième devant le siège du parti chrétien néerlandophone CD&V, afin de leur demander de voter pour modifier la procédure de régularisation en Belgique.

Leur message n’a bien évidemment pas changé d’une virgule : ils veulent la régularisation de tous les sans-papiers qui se trouvent en Belgique. Ils ont amenés pancartes et banderoles et se sont retrouvés pour le faire savoir. Ils ont toutefois déploré qu’il n’y ait pas plus de monde sur place pour une cause centrale selon eux, que ce soient des sans-papiers ou des “avec papiers”.

🔴 #Live #Bruxelles Rassemblement pour la régularisation des sans-papiers à la gare du nord.Soutenez-nous sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/odpnewsPayPal : https://www.paypal.com/donate/?token=8fFP5jPJDxMLrfypr4e75Oj3jOeeUyZ9wDV5WqKpCuQ9Wqz1p-ffrB4r9E_YlBthaym0O0&country.x=BE&locale.x=BEAbonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/c/ODPnews/?sub_confirmation=1ODP news : https://odpnews.comTwitter : https://twitter.com/ODPnewsInstagram : https://www.instagram.com/ODP_news© EODP 2020

Publiée par ODP news sur Dimanche 12 juillet 2020
Live du rassemblement du 12 juillet à Bruxelles – ODP news

1500 personnes présentes selon les organisateurs

Ce que les 1500 personnes présentes ont voulu dénoncer est la politique migratoire de la Belgique et plus largement de l’Union Européenne. Lucide, Saïd, un des organisateurs de l’événement, a déclaré : “les droits s’arrachent, ils ne se demandent pas”. Saïd a salué la présence des syndicats, de la société civile, et de quelques militants des partis politiques. Il a aussi dit qu’il a senti que ‘les sans-papiers étaient soutenus”. Quand notre reporter d’ODP news lui a demandé ce qu’il pensait de ceux qui disent “qu’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde”, il a répondu : “L’Europe n’accueille que 3 ou 4 millions de réfugiés (…) et la misère du monde se fait par l’exploitation des ressources dans les pays d’origines des réfugiés”.

Rassemblement des sans-papiers à la gare du Nord de Bruxelles, 12 juillet 2020 – © Dalila Benameur

Les sans-papiers sont des travailleurs, pas des profiteurs

Une militante, conseillère conjugale et familiale, a, pour sa part, déclaré : “Ces personnes sans-papier sont vos boulangers, vos femmes de ménage, vos ouvriers, ce sont vos voisins parfois (…) ils travaillent souvent et n’ont pas de droit… Ce ne sont pas des profiteurs”.

Une autre a ajouté : “C’est grâce à notre soutien qu’ils pourront avoir des droits”, tout en déplorant le faible nombre de personnes présentes selon elle.

Rassemblement des sans-papiers à la gare du Nord de Bruxelles, 12 juillet 2020 – © Dalila Benameur

“La régularisation au cas par cas ne suffit pas, comme le propose le CD&V”, a dit une militante d’une asbl. “Certains attendent depuis 10 ans, 15 ans. Il y a même une famille qui attend depuis 25 ans pour avoir des papiers et donc des droits. C’est inacceptable !”

Rassemblement des sans-papiers à la gare du Nord de Bruxelles, 12 juillet 2020 – © Dalila Benameur