Belgique : les cinémas ont rouvert ce 1er juillet… avec distanciation sociale !

Il y aura bien sûr des normes de sécurités qui seront précisées à l’entrée de chaque cinéma, que ce soit l’UGC de la Toison d’Or, de la place Debrouckère, dans le centre-ville de Bruxelles (Belgique), le Kinepolis ou des plus petits cinémas de quartiers tels que le Vendôme ou le Kinograph.

C’est justement au cinéma Kinograph qu’était venue aujourd’hui, ce 1er juillet, la ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes, Bénédicte Linard (Écolo) pour célébrer l’événement.

La ministre de la culture de la FWB (e.), Bénédicte Linard, au cinéma Kinograph (Bruxelles) – Igor Pliner
Les cinéphiles sont déjà près à aller voir des films au cinéma Kinograph (Bruxelles) – Igor Pliner

“Le cinéma est un endroit important de rencontres, de partages, de découvertes”, a-t-elle déclaré à ODP news, toujours en demandant de garder la distance de sécurité recommandée par les autorités dans le cadre d’une bonne gestion de fin de crise du covid-19. “Malgré la crise, on peut reprendre un peu de plaisir”.

Elle a ensuite évoqué le Kinograph en particulier, où elle se trouvait, car, dit-elle, c’est un endroit qui a “même pendant le confinement, proposé des moments de culture”.

Tout comme les autres endroits de la société, les cinémas, dont le Kinograph à Bruxelles ont du suivre et respecter des protocoles afin de gérer au mieux les éventuelles risques sanitaires du au coronavirus. “Des mesures de distanciation physique sont d’application, et il est aussi recommandé de prendre un masque”, a déclaré la ministre, bien que le port du masque au cinéma ne soit pas obligatoire.

Entretien avec Bénédicte Linard, ministre de la Culture – Propos recueillis par Igor Pliner