Bruxelles : un restaurant fait payer les mesures “anti-covid” à ses clients

Cette affaire a fait beaucoup de buzz sur la toile. En effet, cela peut laisser perplexe. La cause : le fait qu’un restaurant bruxellois, Viva M’boma, situé rue de Flandre à Bruxelles, dans un quartier “branché” ait fait payer à ses clients, les “mesures anti-covid”… au tarif de 5 euros par personne.

Quelle n’a pas été la surprise des deux clients qui étaient venus manger, en ce début de déconfinement, lorsqu’ils ont vu arriver la note de ce qu’ils avaient mangé. Entre les boissons et les plats qu’ils avaient consommés, ce 10 juin 2020, ils ont aperçus une ligne un peu spéciale : “Mesures anti-covid”. Ils ont pris une photo du ticket. Cela leur a semblé déplacé. D’autres internautes ont été du même avis, bien que d’autres aient pu comprendre le restaurant, qui se trouve, comme tout le secteur, dans des difficultés financières, à cause du confinement.

“C’est une tempête dans un verre d’eau” dit le patron du restaurant

Bien qu’il soit compréhensible que le milieu de l’horeca soit en difficulté après des mois de fermeture, cette action pose question pour de nombreux internautes qui n’ont pas lésiné à le faire savoir au directeur de l’établissement.

Le restaurant a rappelé sa situation sur sa page Facebook : “3 mois sans activité, 50% de la capacité d’accueil, 2/3 du chiffre d’affaire en moins, zéro licenciement (parce que nous sommes une équipe dans le pire comme dans le meilleur), des charges identiques et des frais supplémentaires. Alors l’équilibre est déjà, en temps normal, difficile a trouver quand on respecte les règles (100% déclaré)… Nous ne voulions pas choquer, juste répercuter des frais qui n’étaient pas prévus dans notre marge.

Le gérant, contacté par téléphone par ODP news, a ajouté en outre que tout ça était “une tempête dans un verre d’eau” et qu’il ne répondrait plus à aucune question (car il a donné sa justification sur Facebook) et a “déjà répondu à d’autres journalistes”.

Comme il en est de coutume sur la toile, beaucoup de commentaires sans prendre de renseignements effet, ne sachant…

Publiée par VIVA M'boma sur Dimanche 28 juin 2020