ODP news se fait a nouveau contrôler par la police

Deux reporters d’ODP news se sont fait intimider dans l’exercice de leur travail par des agents de police. Ceux-ci leur ont demandé de couper les enregistrements vidéo pendant le contrôle de police. Les reporters ont refusé et ont rappelé aux forces de l’ordre qu’il est autorisé de filmer dans l’espace public.

EODP dénonce une atteinte disproportionnée à la liberté d’informer: les reporters concernés ne faisaient que leur travail. En les contrôlant abusivement, les policiers ont essayer de privé le public de son droit à l’information à propos d’un événement d’intérêt général en cours de ce déroulement.”

L’AJP (Association des Journalistes Professionnels) rappelait en juin 2018, que “couvrir une manifestation ou un événement, dans un lieu public ou privé, fait partie du droit à l’information et de la liberté d’informer, garantis par la Convention européenne des droits de l’homme et la Constitution.”

Voir l’intégralité du reportage sur nos chaines :

🔴 LIVE BRUXELLES : émeutes à Anderlecht suite au décès d’un jeune du quartier

🇧🇪 Un terrible drame s’est produit vendredi soir à hauteur du Quai de l’Industrie, à Anderlecht. Le jeune Adil a perdu la vie suite à une course-poursuite avec la police. Suite à sa mort, la situation a été ultra-tendue tout au long de la journée enquête judiciaire est en cours.Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/c/ODPNews/?sub_confirmation=1ODP News : https://odpnews.comFacebook : https://www.facebook.com/odpnewsTwitter : https://twitter.com/ODPnewsInstagram : https://www.instagram.com/ODP_newsSoutenez-nous sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/odpnews© EODP 2020#Emeutes #Anderlecht #Police

Publiée par ODP news sur Samedi 11 avril 2020