Belgique : il a été frappé à sang au crâne par la police pour un repas entre amis (VIDEO)

Les faits se sont déroulés dans la ville de Tournai, au sud du pays, près de la frontière française. L’homme, dénommé Luc Depret, âgé de 48 ans, a eu affaire à des policiers véhéments alors qu’il était à un repas, ce vendredi 1er janvier en soirée. La police avait décidé d’intervenir “pour le respect des mesures sanitaires covid”. Elle a usé de violence. Résultat : Luc a eu le visage en sang et se dit traumatisé par ces événements.

2 couples et leurs enfants, soit 4 adultes et 2 jeunes âgés de 13 ans, voilà les participants à un repas qui s’est déroulé ce vendredi soir. Alertée par une voisine, la police a décidé d’intervenir vers 23h pour cette infraction aux mesures sanitaires actuelles.

L’intervention a dégénéré et les deux hommes âgés de 63 ans ont été frappés à maintes reprises. L’un deux, Luc Depret, s’est retrouvé le visage en sang et avec une entaille sérieuse au front, en plus des hématomes.

Le comité P (police des polices) saisit l’affaire

Le comité P (organe chargé de faire des enquêtes sur la police, à l’instar de l’IGPN en France) va ouvrir une enquête sur ce qui s’est déroulé et sur ce qu’a subi Luc Depret et ses proches. La police, quant à elle, n’a pas souhaité s’exprimer sur cette intervention pour l’instant. Seule certitude à l’heure actuelle : le magistrat avait bien autorisé la brigade à entrer dans le domicile des amis de Luc Depret.

Retrouvez ici le témoignage de Luc Depret en intégralité.