Belgique : les petits indépendants appellent au secours l’Etat, les banques, et les assurances

Depuis le triste événement récent du suicide d’Alysson, coiffeuse et barbière à Liège (Belgique), dont ODP news avait explicité les raisons de son geste, la question de l’aide aux indépendants se pose constamment. Le ministre des PME, David Clarinval (MR) avait dit en réaction que cette dernière aurait pu demander de l’aide et qu’elle aurait sans doute été aidée.

Mais, cela ne suffit pas, pour les indépendants, patron de petites PME ou PMI, TPE ou TPI, dont Alysson faisait partie. En effet, malgré quelques primes et le droit passerelle, la faillite plane sur de nombreuses entreprises.

Un coup de sonde effectué auprès des 42 000 membres du groupe qu’il a créé sur Facebook pour défendre la situation des indépendants suffit à résumer le ressentiment que nourrissent ces femmes et hommes dont l’entreprise est plus que jamais menacée par le coronavirus et le faible soutien dont ils font l’objet. Près de 83 % des indépendants estiment ne pas être suffisamment soutenus par leur banque.