Covid en Belgique : “C’est quasi un abattoir”, des parents boycottent l’école pour leurs enfants

Pour des pères et des mères, renvoyer leurs enfants (qu’ils soient en primaire ou en secondaire), c’est une absurdité et c’est, semble-t-il, inconscient au vu de la situation de la pandémie du covid qui sévit toujours en Belgique comme un peu partout sur la planète (mais dont l’Europe est à présent la région du globe la plus touchée, comme nous l’avions détaillé, avec ces 284.000 cas quotidiens).

Au vu de ce constat donc, des parents disent au sujet du retour de leurs enfants en classe. Un papa belge refuse que ses deux filles reprennent les cours tant que la situation ne s’est pas améliorée : “C’est hors de question que nos filles aillent à l’école”. D’autres ajoutent : “J’aurais l’impression d’envoyer mes garçons à l’abattoir”.

Alain Derijcke, 54 ans, habitant à Braine-l’Alleud, à quelques kilomètres au sud de Bruxelles, Belgique déclare : “On n’a pas remis nos deux filles à l’école. Elles n’iront pas. C’est hors de question !

Il ajoute : On estime qu’il y a un risque pour la santé, que les remettre à l’école, ce n’est pas protéger nos enfants. Le virus ne s’arrête pas à l’entrée d’une école à 8 h 20 et jusqu’à 16 h 15. Mes filles n’iront pas jusqu’à ce que la situation se soit améliorée et calmée. “

Il y a trois semaines, son épouse, Angélique, a été hospitalisée en soins intensifs au Chirec après avoir contracté le coronavirus. Un événement qui fait prendre au sérieux cette maladie qui sévit depuis presqu’un an, maintenant.