Les bars et restos pourront-ils rouvrir cette année ? Vraisemblablement non…

Le secteur de l’Horeca (bars, restaurants, cafés, etc.) pourra-t-il rouvrir avant la fin de l’année, et notamment pour les fêtes? D’après ce qu’en dit le vice-premier ministre fédéral Georges Gilkinet, il ne faut pas trop y compter. Le secteur, lui, se prépare à rester fermé et attend des perspectives à long terme.

En cette fin d’année 2020, fêter Noël ou le Nouvel an au restaurant ne sera probablement pas faisable, covid oblige. Interrogé sur cette possibilité, le vice-premier ministre écologiste Georges Gilkinet s’est montré pour le moins pessimiste ce dimanche sur RTL.

Gilkinet sur le plateau de l’émission “C’est pas tous les jours dimanche” a dit : “Je ne vois pas, personnellement, les restaurants rouvrir en 2020, et je le regrette. Je pense qu’il faut attendre qu’on soit débarrassés du virus, ou en tout cas que les chiffres aient fortement diminué, pour préserver notre système de soins de santé. Les plus grands taux de contamination se font dans ces espaces fermés, où on est à distance, mais sans masque puisque l’on doit manger”.

Quoi qu’il en soit, il semble que le secteur a déjà tiré une croix sur une réouverture en 2020. Voici ci-dessous la vidéo intégrale de l’émission “C’est pas tous les jours dimanche” dans laquelle s’est exprimé le vice-premier ministre Gilkinet sur l’Horeca.

L’administrateur de la fédération de l’Horeca à Bruxelles, Fabian Hermans, pense que la réouverture doit se faire dans une perspective à long terme. “Si on rouvre le 24 décembre, mais que c’est pour fermer le 15 janvier, ça n’a pas d’utilité”, dit-il.

Thierry Neyens, son homologue de la fédération Horeca Wallonie ne dit pas autre chose : “Si la santé va, l’Horeca va, si on peut le résumer comme cela. Il faut attendre de revoir des chiffres sous contrôle et ne pas se montrer trop optimiste. Pour le moment, il vaut même mieux être pessimiste et penser à une réouverture en 2021.”