Belgique : pour Raoul Hedebouw (PTB), la taxe carbone est antisociale et n’est pas une solution écolo

Dans un message qu’il a posté sur Facebook ce 10 novembre, le porte-parole de PTB Raoul Hedebouw est revenu sur la taxe carbone. Il a en effet contesté cette méthode qu’il juge non efficace pour lutter contre le déreglement climatique et pour la protection de l’environnement. Pour Raoul Hedebouw, il faut combiner la justice sociale et la lutte environnementale efficace. Et Zakia Khattabi ne s’y prend pas correctement, selon lui.

Sur Facebook, il a écrit : “Alerte. La ministre Ecolo Zakia Khattabi fait le forcing pour instaurer rapidement une #TaxeCarbone“. Raoul Hedebouw fait allusion à une interview de Zakia Khattabi dans le journal De Morgen.

Le porte-parole du PTB ajoute : “Selon les calculs de l’administration fédérale, une telle taxe pourrait coûter 281€ par ménage (!) par an d’ici 2030 via l’augmentation des accises sur le diesel, l’essence, le mazout et le gaz. C’est une taxe qui touchera à nouveau plus fortement les travailleurs , car ils dépensent une plus grande partie de leurs revenus dans leur facture énergétique. Et ils ont moins de moyens pour isoler leurs logements ou acheter une voiture électrique”.

Combiner le social et l’environnemental

Pour Raoul Hedebouw, il existe une solution très concrète, dit-il, pour préserver efficacement l’environnement. Il explique que cela passe par des politiques plus sociales. Il déclare au sujet de la taxe carbone, qu’elle est “anti-social et cela n’a rien d’écologique”.

Il va plus loin et propose des solutions, tout en dénonçant qu’on s’en prenne encore une fois aux plus précaires : “Soi-disant les revenus de cette taxe seront redistribués après aux citoyens, mais qui peut croire cela ? En France Macron est venu aussi avec une telle taxe, il a pris des milliards dans les poches des travailleurs, et a financé des cadeaux au grandes entreprises. C’est contre cela que se sont levés notamment les gilets jaunes, et ils avaient 100% raison! Pour le PTB c’est clair, une telle taxe n’est ni sociale, ni une réponse au défi environnemental. Pour répondre vraiment au défi écologique, qu’on aille chercher l’argent chez les millionnaires et les multinationales, et qu’on investisse enfin dans des solutions alternatives collectives de transports en commun et de plan national d’isolation des logements !”

Article du journal belge néerlandophone De Morgen où la ministre Zakia Khattabi propose une taxe carbone, qui déplait au PTB et à Raoul Hedebouw, son porte-parole – DR