Belgique : Colruyt nuirait à l’agriculture familiale en achetant des grandes terres pour sa production

Ce jeudi 1er octobre, la Fédération wallonne de l’agriculture (FWA) a pointé du doigt un problème de la chaine de supermarchés Colruyt. En effet, la FWA a dénoncé “la politique d’achat de terres agricoles” par Colruyt Group, estimant que le modèle agricole suggéré par la chaîne de distribution est en opposition avec le modèle d’agriculture familiale et représente une menace au principe d’indépendance et d’autonomie de décision des agriculteurs.

D’après la FWA, Colruyt Group se réserve, avec son projet d’achat de terres agricoles, “le droit d’imposer à l’agriculteur exploitant les terres ses choix, tant de la nature de la production que du mode de production“.

green grass field at daytime
Prairies et champs – DR

La FWA a rappelé, par cette dénonciation des pratiques agricoles de Colruyt, son attachement au “bail à ferme“, car ce dernier assure que la liberté de culture “reste entièrement aux mains de l’exploitant“. En outre, la Fédération a rappelé qu’elle a fermement défendu ce principe “lors des discussions sur la réforme du bail sous la précédente législature wallonne“.

Tout comme la Fédération unie de groupements d’Éleveurs et d’Agriculteurs (Fugea) et les syndicats agricoles flamands Boerenbond et ABS, la FWA craint que l’arrivée de Colruyt Group sur le marché n’intensifie la spéculation foncière dont font l’objet les terres agricoles. Affaire à suivre !