Olivier Mukuna, journaliste belge indépendant : “les laïcs anti-foulards islamiques sont paternalistes” (VIDEO)

Olivier Mukuna a pris le micro dans l’émission diffusée sur Radio Campus (radio bruxelloise), “La diaspora chuchote”. Il est revenu sur la question du port du foulard et du racisme anti-musulman qui en découle et se manifeste encore dans la société actuelle, par de nombreuses manières. Tant en France qu’en Belgique, ce problème dure depuis trop longtemps (plus de trente ans, précise-t-il) et il demande que cela cesse.

Le journaliste indépendant Olivier Mukuna commence son intervention en saluant la commune de Molenbeek qui a eu, dit-il, le courage de s’attaquer à ce problème de fond qu’est “la discrimination à l’emploi de nos concitoyennes qui portent le foulard” (sic). Il n’en reste cependant pas moins que l’islamophobie est toujours pregnante dans un certain nombre de domaines de la société, de l’éductation à l’emploi, notamment.

La Chronique d' Olivier Mukuna #3

"Le racisme, ce n'est pas juste une haine simpliste. C'est le plus souvent, une large sympathie envers certains et le plus large scepticisme envers d'autres." TaNehisi Coates#LaChronique d' Olivier Mukuna

Publiée par La diaspora chuchote sur Jeudi 17 septembre 2020

“L’islamophobie, un moteur d’exclusion de l’école à l’emploi”

Olivier Mukuna ajoute : “A moins d’habiter sur Mars depuis de nombreuses années, chacun et chacune sait que l’islamophobie est une composante forte du racisme structurel belge. Elle est un moteur de discrimination et d’exclusion”.

Pour lui, ces discriminations liées au port du voile est à la fois raciste et sexiste.

Exemple français

En France, l’islamophobie se ressent sous couvert de laïcité, dit-il. Il prend l’exemple de la journaliste du Figaro Magazine, judith Waintraub, qui avait tweeté deux mots : “11 septembre” au-dessus d’un lien qu’elle avait partagé d’une vidéo culinaire d’une bloggeuse, Imane, qui portait le foulard. La journaliste l’avait donc comparée à une terroriste, du moins pouvait-on le comprendre ainsi.

Darmanin, ministre de l’Intérieur actuel, avait soutenu la journaliste et n’avait rien dit sur la bloggeuse Imane.

Positionnement des partis belges sur le porte du voile dans la fonction publique

“Cela a lieu aussi en Belgique” dit Olivier Mukuna. Il fait le tour de l’horizon des partis politiques sur la question. Certains s’y opposent tels que, dit-il dans son papier à la radio, DéFI et le MR. D’autres y sont plutôt favorables, comme le PTB et le CdH (en tout cas à Schaerbeek). Le PS et Ecolo, eux, ne sont pas très clairs, d’après lui sur cette question épineuse et du racisme qu’il induit dans la société. Chez Ecolo, il y a pour Olivier Mukuna un clivage qui se dessine entre Bruxelles et la Wallonie. Pour le PS, à Bruxelles, il y a la tendance Catherine Moureaux/Ahmed Laaouej d’un côté, favorable au port du foulard dans la fonction publique, de l’autre côté, les opposants à cela, comme Philippe Close, qu’il cite à titre d’exemple.