Bruxelles : La santé en lutte a subi des violences policières lors de la manifestation du 13 septembre (VIDEO)

Le collectif La santé en lutte, qui regroupe des milliers de travailleurs du secteur médical a manifesté au centre de Bruxelles (Belgique) ce dimanche 13 septembre. Beaucoup de médias ont couvert l’événement mais trop peu se sont attardés sur le comportement des forces de l’ordre. Dans une époque où le covid est toujours actif, les infirmiers, médecins, aides-soignants ont montré leur colère vis-à-vis de leur situation de travail. La police n’a pas lésiné à utiliser la violence à leur encontre, alors qu’ils ne faisaient que réclamer de meilleures conditions de travail. Vidéo.

Commentaires des internautes : le covid est-il un prétexte à la répression ?

Une certaine indignation est née dans la population, via internet. Des commentaires ont été écrits sur les réseaux sociaux et nombre d’entre ceux-ci ont émis de fortes critiques à l’encontre du comportement des policiers.

Il y a eu également des critiques envers la population plus largement. On a pu lire : “Alors, ceux qui applaudissaient tous les soirs à 20 heures pour signifier leur soutien aux travailleurs de la santé, ils étaient où dans la manif’ ?”

Certains se demandent aussi si le pandémie du covid qui sévit encore un peu partout dans le monde, et bien entendu en Belgique qui ne fait pas exception, les abus de l’Etat, via la police, ne sont pas en augmentation. Idem pour la répression. La question est posée.