Belgique : “Rats”, “Vermine” écrivaient des policiers dans un groupe raciste privé sur Facebook (VIDEO)

Une enquête disciplinaire a été ouverte par la police fédérale, a annoncé le service de presse de la police fédérale ce lundi après-midi suite à l’enquête du site d’actualité Apache.

La police fédérale enquête pour savoir s’il y a aussi des membres à elle sur ce groupe Facebook. « Nous devons d’abord les identifier », a déclaré un porte-parole. « Être un simple membre d’un groupe Facebook ne viole pas notre code d’éthique. Si des membres de la police fédérale ont fait des déclarations racistes, nous ouvrirons une enquête disciplinaire. La base est notre code de déontologie, qui est valable 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, également sur les médias sociaux », a-t-il ajouté.

Propos racistes et pro-violence de policiers

D’après Apache, il y a sur Facebook un groupe fermé assemblant des policiers en activité et d’autres à la retraite, au sein duquel sont tenus des propos racistes et glorifiant la violence. Les journalistes ont brièvement eu accès au groupe « Thin Blue Line Belgium » et ont analysé les messages postés au mois d’août.

Durant cette période, les échanges se sont principalement concentrés sur les émeutes et les arrestations qui ont eu lieu dans le pays et à l’étranger. Les publications sont généralement très commentées par les membres du groupe, écrit Apache. Certains commentaires ne se limitent pas à un langage offensant, choquant ou dérangeant, il n’est ainsi pas rare que les jeunes issus de l’immigration soient déshumanisés de façon claire et répétée.

Vinz Kanté (animateur TV et radio) atteste avoir été insulté et entendu des propos racistes à son égard et aussi arrêté par la police parce qu’il filmait les événements de Blankenberge.

https://www.facebook.com/watch/?ref=external&v=1255405771459177
View this post on Instagram

➡️ Voici une vidéo explicative de ce que nous avons réalisé à @visitblankenberge directement avec la commune. ⚠️ D'abord une mise en situation. ↪️ Pendant mes vacs. Je me suis retrouvé embarqué un concours de circonstance sur la plage avec dans un 1er temps, beaucoup d'incompréhensions. Le respect des mesures contre la Covid-19 étant souvent différents de commune en commune et en plus d'autres facteurs, je sentais la communication de plus en plus difficile avec des jeunes Belge (dont les parents sont originaires du Maghreb) "🤜🏽🤛🏼 @marou_.98 " et en même temps je faisais la connaissance de @philipdenoyette le commissaire de la ville qui avait eu à gérer la bagarre 2 jours plus tôt. ✅ On a eu cette opportunité de rencontrer madame la bourgmestre @daphnedumery accompagné du chef de zone de la police, ce jeune et sa maman 🙏🏽 pour lancer cette initiative en 2 jours. ✅ Briser les préjugés car les actes d'un petit groupe ne sont en aucun cas représentatif de l'immense majorité de citoyens racisés noir ou arabe qui vivent leur vie. ⛔ Je ne me permettrai bien sûr jamais d'avoir des préjugés sur le racisme supposé ou non d'une personne que je ne connais pas à la côte ou ailleurs. ✅ Toute est une question de "communication" et de méthode avec des jeunes n'ayant pas la même histoire. #comprehension #respect . ❗Nous voulons faire notre part pour que le cercle vicieux devienne vertueux. C'est pour cette raison que des jeunes de Bruxelles, Mechelen, Wemmel etc bilingues se sentant concernés et impliqués à leur niveau dans l'éducation, l'inclusion et la diversité sont venus❗ Car déjà c'est normal de venir à la mer ☀️🏊🏾😂 mais surtout pour partager aux citoyens, police et vacanciers qu'on peut tous faire autrement dans la bienveillance. . ✅ Je remercie du fond du cœur @brahimlhichou qui a œuvré a cette expérience et qui lui fait un travail incommensurable à Anderlecht en créant des activités, des projets et de l'aide aux jeunes en difficultés. ✅ @bruxelles snapchatteur de la streetzeeerrr😁 ✅ Les membres de l'équipe qui se sont liés d'amitié avec les jeunes de Blankenberge + la prévention ✅ @hansquaghebeur 👮💪🏽 🇧🇪 C'était positif, à suivre ! 📹 : @rtbf

A post shared by VINZ 🇧🇪🇸🇳🇨🇵 (@vinz) on

Depuis il y a aussi le salut nazi d’une policière pendant que ses collègues à côté violentaient à mort Jozef Chovanec jusqu’à causer son décès (bien que l’enquête a conclu qu’il n’avait “pas été tué par la police”). Ce gest de bras tendu qu’il est indéniable qu’il est raciste et que le ministre Pieter De Crem ne peu nier.

“Rats”, “vermine” sont des mots utilisés sur ce groupe

Ils sont par exemple qualifiés d’« ordures », de « rats » ou de « vermine ». Dans un certain nombre de cas, la violence est glorifiée ou encouragée. Des conseils d’arrestation qui dérogent aux règles sont parfois échangés. Quelqu’un recommande par exemple de pousser les personnes arrêtées dans le véhicule de police de sorte à ce qu’elles « se tapent la tête contre la carrosserie ».

En ce qui concerne les bagarres survenues sur la plage de Sint-Anneke à Anvers, certains parlaient de « noyade dans l’Escaut » ou de « faire régner la justice soi-même ». L’évocation de la saisie à la gorge a aussi été approuvée. Apache a par ailleurs noté que les autres utilisateurs ne réagissent guère au langage raciste et aux appels à la violence. Quant au modérateur du groupe, il ne semble pas non plus jouer un rôle actif.

Unia, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances a dit au site d’information qu’il est préoccupé « par le fait que des policiers fassent de telles déclarations sur les médias sociaux ». Mais d’après lui, il ne peut pas évaluer les commentaires publiés sur « Thin Blue Line Belgium », car il n’a pas lui-même mené d’enquête sur le groupe Facebook.

Jusqu’où ira cette enquête ? Pieter De Crem est connu, semble-t-il pour être assez compréhensif envers la police et ses agissements. En avril dernier, il ne voyait pas de racisme au sein de la police. Il l’avait dit au parlement fédéral à un député qui l’interrogeait sur ce sujet. Reverra-t-il sa copie ? Certains en doutent !

🗣Question au Ministre de l'intérieur, Peter De Crem, sur les violences policières à caractère racisteLe 17 juin dernier, l'euro députée Madame Herzberger-Fofana a été victime de violences et d'actes à tendance raciste de la part d'agent de police à Bruxelles jours avant, le Ministre de la Justice déclarait que les plaintes contre la police pour ces faits étaient l'oeuvre de " groupes criminels" 😑Incroyable, le Ministre ne répond à aucune de mes questions et ne retire pas ses propos malgré que je lui cite des rapports d'organisations reconnues qui prouvent l'existence de violences spécifiques à caractère raciste ( Amnesty International Belgique francophone, Médecin du monde, etc) Une posture électoraliste catastrophique qui empêche une transparence nécéssaire et qui plonge le gouvernement dans un déni de la situation. Même la France de Macron a reconnu ce problème ! Bien entendu l'immense majorité des policiers font bien leur travail, mais pour reprendre les propos de Francois Gemenne " Si 1 % des pilotes d'une compagnie aérienne ne savent pas voler, vous ne prenez pas cette compagnie" ( Désolé pour le débit de parole dans la vidéo conséquent de mon énervement)

Publiée par Simon Moutquin sur Lundi 6 juillet 2020