RTBF : le salaire du PDG J.-P. Philippot (qu’il voulait garder privé) dépasserait 245.000 euros par an

Ce matin, ODP news annonçait le licenciement pour “faute discipliaire” de l’employée ayant révélé le salaire du PDG de la RTBF (radio et télévision publique belge). Le salaire précis de Jean-Paul Philippot n’est pas donné publiquement, d’après les sources à disposition, mais il dépasserait très probablement le plafond autorisé de 245.000 euros par an (selon le journal Le Soir), pour la fonction qu’occupe le patron de la RTBF. C’est là le noeud du problème pour l’institution de la RTBF et pour son patron directement ciblé. 245.000 euros est le pafond imposé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, dont dépend la RTBF.

L’ordre du jour du conseil d’administration de la RTBF, qui se réunissait lundi soir, n’avait rien d’un long fleuve tranquille. Au menu, un point particulièrement délicat : la procédure disciplinaire lancée à l’encontre de Christine Sprumont, une des responsables du Service administratif des ressources humaines. A une large unanimité (10 administrateurs sur les 12 présents, un contre et une abstention), le CA a décidé de s’aligner sur la proposition du Conseil de discipline, à savoir une « démission d’office », soit un licenciement sur le champ.

Réaction de l’employée licenciée

Que ça se sache n’a pas empêché la RTBF de sévir à l’encontre de Christine Sprumont, au lieu de se justifier sur la rémunération potentiellement trop élevée de Jean-Paul Philippot. L’ex-employée n’entend pas se laisser faire par une telle décision, qu’importe que son dossier disciplinaire ne se limite pas à ça et que son dossier de griefs soit épais de mille pages.

Elle prépare un recours au Conseil d’Etat. L’affaire n’est donc pas terminée, concernant ce dossier. Et la réputation du PDG Jean-Paul Philippot en prend un sacré coup. Nombre d’internautes lui reprochent d’ores et déjà un abus de pouvoir. La question peut être légitimement posée, puisqu’il est juge et partie dans cette affaire, en tant que chef du Conseil d’administration de la RTBF.